Identification de tendances opportunes par CGI

CGI dévoile des conclusions de la version 2016 de son « analyse » CGI Global 1000 liées à la demande pour ses propres activités de services-conseils.Logo de Groupe CGI

CGI, une firme québécoise qui fournit des services-conseils en matière de transformation numérique, affirme sur la base de sa propre « analyse » annuelle que les « entreprises et les organismes publics doivent accélérer leur transformation numérique ».

« Une tendance émerge au niveau mondial : les organisations commerciales et gouvernementales doivent accélérer leur passage de projets numériques distincts auprès des clients à une transformation numérique à l’échelle de l’organisation », soutient CGI.

L’entreprise précise que ces observations sont basées sur des discussions avec des dirigeants de dix secteurs d’activité et de vingt pays. Selon CGI, les transformations numériques visent la modernisation de systèmes existants et leur combinaison à de plus récents modèles d’affaires numériques.

CGI prétend « ne pas avoir constaté une telle dynamique de marché depuis le passage à l’an 2000 », qu’il serait désormais « nécessaire [pour les organisations] de procéder à un changement durable des modèles d’affaires » et que « cette année représente un moment décisif ». À son avis, « l’échéancier dont croyaient disposer les organisations s’est resserré et elles doivent accélérer leur transformation ».

Les facteurs de motivation des organisations vers une transformation numérique structurelle incluraient notamment des attentes de consommateurs en matière d’expérience numérique directe et personnalisée, une perception de la sécurité comme facteur de différenciation et valeur ajoutée, des exigences réglementaires et légales sur la protection des données et de la vie privée, ainsi qu’une faible croissance causée par une incertitude économique et politique.

Lire aussi:

CGI maintient le cap sur la transformation numérique

AQT : baromètre et revendications 2016

Promotion intéressée de l’achat en ligne par FedEx

Articles connexes

CGI prévoit racheter près d’un million d’actions détenues par la CDPQ

CGI annonce en ce début de semaine son intention de conclure une entente privée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue du rachat aux fins d'annulation de 938 914 de ses actions subalternes avec droit de vote classe A détenues par la CDPQ, au prix de 106,51 $ par action. Cela représente un escompte par rapport au cours de clôture du 29 juillet 2022 des actions classe A en vigueur à la Bourse de Toronto (TSX).

Le vent dans les voiles pour CGI

La montréalaise CGI, une importante firme de services-conseils en technologies de l’information (TI) fondée en 1976, annonce aujourd’hui les résultats de son troisième trimestre. La société rapporte donc des profits de plus de 364 M$ durant la période.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.

Certification UiPath Service Network pour CGI

CGI vient de décrocher la certification UiPath Service Network (USN) pour ses capacités avancées d'automatisation robotique des processus, confirmant sa position de en tant que leader mondial d'intégration de systèmes d'automatisation intelligente. 

Changements à la haute direction de CGI

CGI annonce aujourd’hui la nomination de François Boulanger à titre de président et chef des opérations. Présentement vice-président exécutif et chef de la direction financière, il assumera ses nouvelles fonctions à compter du 1er octobre. Steve Perron, l’actuel vice-président principal et contrôleur corporatif le remplacera dans ses présentes fonctions.