IBM : l’IA de Watson pour faciliter le retour au travail


Catherine Morin - 22/06/2020

IBM vient de lancer Watson Works, un ensemble de produits et de services conçus pour faciliter le retour au bureau en contexte de pandémie.

La solution utilise les modèles d’intelligence artificielle (IA) de Watson pour aider les entreprises à prioriser la santé des travailleurs, la productivité et la confidentialité des données.

La pandémie a créé des défis importants pour les entreprises du monde entier, qui ont dû restructurer leurs activités conformément aux directives de la santé publique sur le travail à domicile.

Alors que ces règles s’assouplissent peu à peu et que de nombreux employés commencent à retourner sur leur lieu de travail, les organisations font face à une nouvelle série de défis.

Les employeurs doivent notamment réaménager leur environnement et investir dans de nouvelles mesures de santé et de sécurité pour protéger leur personnel. De plus, dans un contexte de crise sanitaire, d’agitation sociale et d’incertitude économique, plusieurs employés ne se sentent pas à l’aise de remettre les pieds au bureau.

« Nous avons conçu Watson Works pour aider les entreprises à gérer le plus efficacement possible la crise actuelle », a déclaré Bob Lord, vice-président, applications cognitives, chaîne de blocs et écosystèmes chez IBM. Les modèles et applications d’IA s’avèrent particulièrement utiles dans un contexte où les directives de sécurité changent constamment, et où les organisations doivent tenir compte d’une multitude de sources d’informations différentes. »

Pour assurer le respect des règles de sécurité, Watson Works aide les dirigeants à gérer les installations, à communiquer rapidement avec les employés et à maximiser l’efficacité de la recherche de contacts, a précisé M. Lord.

Pour faciliter l’aménagement de l’espace, la solution utilise des données fournies en temps réel par l’employeur, notamment par le WiFi, les caméras, les balises Bluetooth et les téléphones portables. À partir des informations recueillies, Watson Works suggère des plans de réaménagement et désigne des zones interdites. Le système permet aussi d’organiser le nettoyage et de surveiller le respect de la distanciation physique et du port de masques.

Watson Works simplifie la collecte et l’analyse de données provenant de sources multiples, comme le taux d’infection local, les symptômes déclarés par les employés, les résultats de tests positifs transmis volontairement, ainsi que les réglementations gouvernementales. Puisque la gestion de ces données s’effectue en temps réel, les responsables sont vite avertis de toute mise à jour pertinente.

Le système comprend aussi des agents virtuels propulsés par les capacités de traitement du langage naturel de Watson. Ils permettent aux travailleurs d’obtenir rapidement des réponses de leur employeur aux questions en lien avec la COVID-19, de déclarer leurs symptômes et de communiquer avec les ressources humaines pour savoir s’ils doivent ou non se présenter au travail.

Lorsque des employés informent volontairement leur employeur d’un résultat positif et donnent leur consentement, les agents de recherche de contacts de Watson Works analysent des données provenant de plusieurs sources pour identifier les personnes qui devraient être averties d’une exposition potentielle.

Le système peut aussi indiquer l’heure idéale d’arrivée au bureau de chaque membre de l’entreprise pour éviter un trop fort achalandage.

IBM propose dès maintenant différents plans d’abonnement à Watson Works sur son site Web.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique