IA et apprentissage automatique en gestion de centres de données


Fanny Bourel - 07/12/2017

Root Data Center prévoit utiliser l’IA et l’apprentissage automatique pour réduire les risques d’indisponibilité de centres de données.Root Data Center

Pour y parvenir, Root Data Center, une entreprise de Montréal qui possède deux centres de données dans la métropole du Québec, s’est associée avec l’entreprise californienne Litbit, qui a développé une plateforme logicielle combinant intelligence artificielle (IA) et apprentissage automatique.

Un objectif est d’améliorer la stratégie de gestion de l’infrastructure des centres de données de Root Data Center. Cette dernière a recours à des données pour surveiller et gérer l’état général des systèmes. Les capacités en IA et en apprentissage automatique complètent la surveillance effectuée par les techniciens et visent à anticiper davantage les potentielles pannes opérationnelles et à les gérer plus rapidement.

« La disponibilité et la fiabilité sont des considérations essentielles pour n’importe quel utilisateur de centre de données, allant des fournisseurs de services infonuagiques aux entreprises d’hébergement, aux développeurs de jeux vidéo et autres grandes organisations de technologies de l’information », a expliqué, par communiqué, AJ Byers, président et PDG de Root Data Center.

En octobre, Root Data Center, qui commercialise des services de colocalisation auprès d’organisations à partir de ses infrastructures d’hébergement de données, avait reçu 90 millions de dollars en financement pour se développer.

Lire aussi :

IA : Thales crée un centre de recherche à Montréal

eStruxture agrandit son centre de données MTL1

Ouverture d’un centre de données Urbacon à Montréal




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,