Hydro-Québec demande plus de puissance pour alimenter des secteurs en expansion


Dominique Lemoine - 02/11/2021

Les centres de données et les chaînes de blocs font partie des secteurs en expansion qui contribueront à une hausse anticipée de la demande d’électricité au Québec de 12 % entre 2019 à 2029, selon Hydro-Québec.Hydro-Québec

Sur la base de son plan d’approvisionnement déposé auprès de la Régie de l’énergie, Hydro-Québec soutient que les secteurs en expansion, qui comprennent aussi ceux des biocarburants, de l’hydrogène et des serres, seront responsables d’une hausse de +6,5 térawattheures (TWh) de la demande d’électricité.

L’électrification des transports (+3,9 TWh) et la conversion de bâtiments (+3,2 TWh) stimuleront aussi la demande d’électricité, qui grimpera de 20 térawattheures (TWh) au total de 2019 à 2019, aussi en raison d’une « croissance naturelle » de +6,9 TWh.

« La hausse découlera de l’électrification de l’économie », affirme Hydro-Québec, qui remarque « la fin des impacts de la pandémie sur la consommation ».

Pour répondre à la demande énergétique, Hydro-Québec dit devoir lancer deux appels d’offres dès cet automne pour trouver de nouveaux approvisionnements, l’un en énergie renouvelable pour 480 MW et l’autre en énergie éolienne pour 300 MW, qui pourront alimenter le réseau à partir de décembre 2026, puis que d’autres appels d’offres devront aussi suivre ensuite.

Lire aussi :

Promesses de réduire la hausse de la consommation de données

Centres de données : Montréal se distingue

Robot d’inspection de lignes d’électricité signé Hydro-Québec




Tags: , , , , ,