Huawei pourrait cesser de produire ses propres puces


Marie Pâris - 11/08/2020

Huawei a annoncé que la production des puces Kirin, destinées à ses téléphones intelligents haut de gamme, cesserait le 15 septembre.

En cause, l’extension en mai dernier du décret de Donald Trump, interdisant aux fabricants qui utilisent des équipements américains de travailler avec Huawei à moins d’avoir une licence spéciale.

Deux mois après l’annonce, Taiwan Semiconductor Manufacturing Company, qui produit la plus grosse partie des puces pour Huawei, a indiqué qu’elle ne fournirait plus l’entreprise à partir du 14 septembre prochain.

Richard Yu, le président de la division grand public de Huawei, a qualifié la nouvelle de « très grande perte » lors de la conférence China Info 100. « Malheureusement, à cause de la deuxième vague de sanctions du gouvernement américain, nos producteurs de processeurs n’ont plus pris de commandes après le 15 mai. Cette année sera peut-être pour Huawei la dernière génération de processeurs Kirin. »

Huawei cherche donc des options en Chine, et pourrait notamment se fournir chez Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC), la plus grosse fonderie chinoise. Selon Asia Times, si SMIC n’a pas la capacité de répondre aux importants besoins de Huawei, l’entreprise aurait la possibilité de combler avec de plus petites commandes à d’autres fabricants, comme Shanghai Microelectronics.

Le gouvernement américain avait déjà placé Huawei sur une liste noire en mai 2019, au motif que l’entreprise utilisait peut-être ses équipements de télécom aux États-Unis pour faire de l’espionnage pour le compte de la Chine. Cette sanction interdisait également à Huawei d’utiliser les réseaux de 5G des États-Unis.

Les compagnies de technologie américaines ne peuvent plus non plus faire affaire avec Huawei. Google a ainsi coupé ses liens avec l’entreprise, retirant Huawei de son système d’exploitation Android et du Google Play Store.

Le système d’exploitation Android est le plus couramment utilisé dans le monde, et Huawei doit donc trouver une alternative pour reconquérir le marché hors de la Chine.




Tags: , , , , , , , , , , ,