Horloge biométrique de pointage chez Air Canada

La Commission d’accès à l’information du Québec se dit préoccupée par l’implantation par Air Canada d’une horloge de pointage des heures de présence des salariés qui fonctionne avec un lecteur d’empreintes digitales.Logos d'Air Canada et de la Commission d'accès à l'information

La Commission d’accès à l’information du Québec affirme que ce système biométrique a été mis en place par la compagnie aérienne Air Canada à Montréal et soutient qu’elle prévoit demander à Air Canada de lui fournir des informations relatives à sa mise en place d’une telle banque de caractéristiques biologiques et de mesures biométriques sur ses employés.

La biométrie est la reconnaissance et l’analyse mathématique des caractéristiques biologiques d’une personne et elle est destinée à déterminer l’identité d’une personne de manière irréfutable.

« La Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information exige de toute personne qui implante un tel système au Québec d’en faire la déclaration à la Commission qui peut, par la suite, rendre toute ordonnance concernant la confection et l’utilisation d’une telle banque de mesures biométriques », mentionne la Commission d’accès à l’information.

De plus, toujours selon la Commission, « il est de la responsabilité de toute entreprise faisant affaire au Québec de prendre les mesures pour assurer la protection des renseignements personnels qu’elle détient, incluant les règles qui sont relatives à l’utilisation de la biométrie ».

Lire aussi :

Renseignements personnels : les PME sensibilisées en 2015-01-27

Un milliard de revenus en gestuelle et biométrie d’ici 2019

Quand la perturbation technologie menace

Articles connexes

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Hausse des inquiétudes concernant le piratage et le vol d’identité via la biométrie

Une étude réalisée par Capterra portant sur 756 Canadiens a révélé que l'utilisation des données biométriques a augmenté chez les consommateurs depuis le début de la pandémie, créant des inquiétudes quant à la sécurité de leurs données personnelles.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

Infrastructure infonuagique en chantier pour 23 pétaoctets de données de santé

Le Centre canadien de génomique computationnelle se prépare à ériger une infrastructure infonuagique pour l'accueil, l'analyse et le partage international de données génomiques et de santé.

L’avenir du divertissement sportif passe par les applis

Le retour à pleine capacité de la LNH et de la NBA à travers le Canada a apporté avec lui toute l'action que les fans réclament depuis qu'ils ont été exclus des bâtiments en mars 2020.