Hopper obtient un financement de la Caisse de dépôt et placement

La Caisse de dépôt et placement du Québec investirait 40 millions de dollars dans l’application mobile d’analyse et de prédiction des prix des billets d’avion.Hopper, Caisse de dépôt et placement du Québec

Hopper, une entreprise basée à Montréal et à Cambridge au Massachusetts, près de Boston, analyserait « des milliards de tarifs aériens quotidiennement » pour prédire les fluctuations des prix, faire des recommandations par notifications au sujet des moments appropriés pour réserver un billet d’avion et vendre des billets d’avion à des utilisateurs à travers le monde.

Cette contribution de la Caisse de dépôt et placement du Québec ferait partie d’une ronde de financement plus large de 82 millions de dollars, menée par la Caisse de dépôt, qui inclurait des contributions de BDC Capital IT Venture Fund, OMERS, Accomplice, Brightspark Ventures et Investissement Québec.

Selon la Caisse de dépôt, Hopper prévoirait utiliser les fonds fournis « pour accélérer sa croissance, étendre sa présence internationale et conclure des ententes avec de nouvelles compagnies aériennes à travers le monde ». Cette étape comprendrait de faire passer le nombre d’employés de 40 à 120, répartis entre les bureaux de Montréal et Cambridge.

« À l’échelle de la planète, le commerce sur mobile a atteint son point de bascule », soutient le chef de la direction et cofondateur de Hopper, Frédéric Lalonde. Selon la Caisse de dépôt, « Hopper utilise des technologies qui lui permettent de prévoir la demande des clients et leurs comportements d’achat ». Les fluctuations pourraient être prédites un an d’avance, « en s’appuyant sur l’analyse de tendances actuelles et passées ».

La Caisse de dépôt et placement du Québec se présente comme étant un investisseur institutionnel qui gère des fonds qui proviennent surtout des régimes de retraite et d’assurances publics et parapublics.

Lire aussi:

150 M$ pour un Fonds TI de BDC Capital

Prédiction 2016 Deloitte : le commerce tactile mobile prend place

Facebook s’attaque au commerce en ligne

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Amazon privilégié aux sites des marchands du Québec

Les sites Web ou applications mobiles des marchands du Québec sont utilisés par 19 % des cyberacheteurs du Québec, par rapport à 48 % pour le site Web d’Amazon et son application mobile, selon une enquête NETendances 2021.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.