Hausses des vitesses d’Internet au Canada en 2021

La vitesse de l’Internet fixe à large bande au Canada a augmenté de 27 % en 2021, selon un rapport d’Ookla.

Les vitesses des services Internet fixes à haut débit ont bondi de 27 % en 2021, tandis que les vitesses de téléchargement des réseaux mobiles ont augmenté de 15 % depuis juillet, selon un rapport d’Ookla sur les vitesses des services Internet à haut débit en 2021.

Large bande fixe

Selon le rapport d’Ookla, la vitesse médiane de téléchargement à large bande est passée de 78,25 Mbps en janvier 2021 à 99,76 Mbps en décembre 2021. La vitesse médiane de téléversement a aussi bondi, passant de 16,28 Mbps à 21,69 Mbps.

Le rapport Ookla doit être basé sur au moins 300 résultats d’utilisateurs uniques provenant d’un même pays pour être considéré comme valide.

Le rapport classe les fournisseurs de services à l’aide de mesures telles que le résultat de vitesse et le résultat de cohérence.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Cogeco et Bell amènent la haute vitesse dans trois nouvelles régions

Xplornet amènera la haute vitesse dans la Côte-de-Beaupré d’ici 2022

Vidéotron branche 30 000 nouveaux foyers à Internet haute vitesse

Telus connectera 25 000 foyers québécois à Internet haute vitesse

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Starlink introduira un plafond de données au Canada et aux États-Unis

Le service Internet par satellite Starlink comportera un plafond de données pour les utilisateurs canadiens et américains à partir de décembre 2022, a annoncé la société dans des courriels à ses abonnés.

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».

Rogers présente des excuses après une panne majeure

Rogers Communications s’est excusée publiquement après qu’une panne majeure de son réseau ait laissé des millions d’utilisateurs et d'entreprises canadiens sans services Internet et mobiles le 8 juillet.