Hausse de la dépendance aux applications mobiles, selon Apigee

Environ 17 % des plus grands utilisateurs d’applications mobiles disent qu’ils ne pourraient pas faire leur travail correctement sans avoir accès à une ou des applications de téléphones intelligents.L'utilisation d'un téléphone mobile

Sur la base de sa propre étude réalisée avec l’Université de Stanford auprès de 1 000 répondants aux États-Unis et en Angleterre, le développeur américain Apigee d’une plateforme de programmation d’applications affirme observer une croissance de la dépendance des propriétaires d’un téléphone intelligent envers leur appareil intelligent et les applications mobiles qui l’accompagnent.

Apigee soutient qu’un quart des propriétaires de téléphones intelligents sont ainsi devenus des « super consommateurs d’applications ». Parmi ces gens, environ 17 % indiqueraient qu’ils ne pourraient pas faire leur travail correctement sans avoir accès à une ou à des applications.

De plus, 81 % des grands utilisateurs croiraient que leur téléphone mobile les rend plus productifs, 50 % se connecteraient à au moins une application par heure voire plus, 77 % auraient téléchargé une application bancaire au cours de la dernière année, tandis que 72 % auraient téléchargé une application de vente au détail pour faire des achats.

Par ailleurs, 65 % des employés qui ont répondu au sondage auraient affirmé que la possession d’un appareil mobile a changé la façon dont ils travaillent.

Lire aussi :

Sécurité : 75 % des applications mobiles sont risquées

Applications mobiles : la transparence sur la vie privée rassure

Marketing : les applications mobiles gagnent du terrain

Articles connexes

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Une jeune entreprise montréalaise lance une plateforme événementielle

Une jeune entreprise de Montréal a mis au point une plateforme mobile d'événements où les utilisateurs peuvent publier leurs propres événements et trouver des choses à faire dans leur région.

BlackBerry vend des brevets pour 600 millions de dollars

BlackBerry vendra tous ses actifs de brevets patrimoniaux qui ne lui sont plus essentiels à l’entreprise Catapult IP Innovations pour 600 millions de dollars.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

Jeu vidéo : acquisition d’Activision Blizzard et Beenox par Microsoft

Activision Publishing est présentement le premier actionnaire du studio de développement de logiciels et de jeux vidéos Beenox à Québec.