Hausse de la croissance mondiale des revenus de solutions de sécurité

Le marché mondial du logiciel de sécurité aurait connu une croissance de 5,3 % de ses revenus en 2014, estime Gartner.Illustration du concept de sécurité des données ou des centres de données

La firme américaine d’analyse et de recherche Gartner affirme que les revenus mondiaux tirés de la vente de logiciels de sécurité ont atteint 21,4 milliards de dollars en 2014, comparativement aux revenus de 20,3 milliards de dollars qui avaient été obtenus pendant l’année 2013. En comparaison la croissance aurait été de 4,9 % entre 2012 à 2013.

Gartner soutient que les segments de la gestion de la sécurité de l’information et d’événements, des passerelles Internet sécurisées, de l’administration des identités et de la prévention de la perte de données auprès des entreprises auraient compensé pour une faible croissance du côté des plateformes de protection d’extrémité et pour un déclin en matière de logiciels de sécurité pour les consommateurs.

« Alors que le trafic de données d’entreprises devient plus exposé à Internet et qu’il se déplace à l’extérieur du contrôle des frontières traditionnelles des réseaux de sécurité, les technologies de passerelles sécurisées continuent d’être une pièce importante de la stratégie de sécurité technologique de la plupart des entreprises », ajoute Gartner.

Le palmarès des fournisseurs sur la base de leurs revenus aurait été dominé en 2014 par Symantec, malgré la baisse de ses revenus liés à ses solutions de sécurité grand public, suivi dans l’ordre par Intel, IBM, Trend Micro et EMC.

Lire aussi :

Croissance plus faible que prévue des revenus de logiciels de sécurité

Gartner révise à la baisse la croissance des dépenses en TIC pour 2015

Sécurité : la médiatisation de la fraude inquiète les consommateurs

Articles connexes

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Booxi et Shaddari accompagnées par Google

Google a annoncé hier la deuxième cohorte d'entreprises en démarrage qui participeront à son programme d’accompagnement Google Cloud Accelerator.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.