Hashtag Tendances, 7 mai 2021 – #DeleteFacebook, nouvelle application pour accélérer la campagne de vaccination et plus


    Catherine Morin - 10/05/2021

    Bienvenue à Hashtag Tendances, votre résumé des grandes tendances technologiques repérées sur le Web au cours de la semaine. Mon nom est Catherine Morin, merci d’être à l’écoute.

    La décision du conseil de surveillance de Facebook de maintenir l’interdiction pour Donald Trump de publier sur Facebook et Instagram a suscité de vives réactions sur les médias sociaux. Le mot-clic #DeleteFacebook, pour « supprimer Facebook », a été partagé des milliers de fois par des utilisateurs de toutes allégeances politiques pour contester la sanction imposée à l’ancien président américain. D’autres internautes ont simplement profité de la situation pour critiquer Facebook. Des dizaines d’articles sur la façon de supprimer définitivement son compte Facebook ont d’ailleurs commencé à circuler.

    Notons toutefois que le conseil de surveillance demande au géant du Web de réévaluer la sanction imposée à Donald Trump d’ici six mois afin d’adapter les mesures à la gravité des gestes reprochés à l’ancien président.

    Yahoo et AOL ont à nouveau été vendus… mais cette fois, à un fonds d’investissement privé. Le groupe de télécommunications Verizon, qui avait acquis ces deux anciens géants d’Internet pour près de 9 milliards de dollars, vient de les vendre au fonds d’investissement Apollo Global Management. La transaction s’élève cette fois à 5 milliards de dollars. Verizon gardera une participation de 10 % dans la nouvelle entité, appelée simplement « Yahoo ».

    Verizon n’a pas connu le succès espéré avec sa branche médias, constituée des deux plateformes. L’entreprise de télécommunications avait dû provisionner des pertes de plusieurs milliards de dollars et réduire ses effectifs dans ce secteur au cours des dernières années.

    Un Montréalais a créé une application robotisée capable de trouver des rendez-vous de dernière minute pour la vaccination contre la COVID-19. L’application, appelée le Vaccélérateur, repère les annulations et les plages de rendez-vous ajoutées à la dernière minute sur le site Clic Santé. Elle les publie ensuite automatiquement sur plusieurs comptes Twitter correspondant à différentes régions administratives. Les tweets indiquent le lieu, la date et l’heure du rendez-vous, et fournissent un lien vers Clic Santé pour réserver sa place.

    C’est le directeur de la technologie de l’application montréalaise Transit, Guillaume Campagna, qui a lancé ce projet indépendant pour soutenir la campagne de vaccination. Depuis 2016, Transit effectue le traçage en temps réel des autobus de la Société des transports de Montréal (STM) et d’autres grandes villes dans le monde.

    Twitter invite ses utilisateurs à relire et à réviser leurs réponses « potentiellement nuisibles ou offensantes » avant de les publier. Le média social a développé une fonctionnalité qui fait apparaître une fenêtre d’avertissement lorsqu’un internaute est sur le point de publier un message potentiellement offensant. Twitter avait mis cet outil à l’essai auprès de certains internautes l’année dernière. Les tests ont révélé que 34 % des personnes ayant reçu un avertissement avaient modifié leur réponse initiale ou décidé de ne pas répondre du tout.

    Il s’agit d’une fonctionnalité automatisée, mais Twitter indique qu’elle tient tout de même compte de la relation entre deux utilisateurs. La fenêtre d’avertissement ne s’affichera donc pas nécessairement si deux comptes qui interagissent régulièrement s’envoient des insultes. L’outil est actuellement offert aux utilisateurs anglophones sur Android et iOS, mais s’étendra à d’autres langues au cours des prochains jours. Le populaire réseau social TikTok avait lancé une initiative semblable en mars afin de lutter contre l’intimidation sur sa plateforme.

    Hashtag Tendances fait partie du réseau de balados d’IT World Canada. Visitez le site itworldcanada.com pour écouter nos épisodes quotidiens en anglais. N’oubliez pas de vous inscrire à notre infolettre au directioninformatique.com pour recevoir les nouvelles du secteur des technologies en français dans votre boîte de réception. Mon nom est Catherine Morin, merci d’avoir été à l’écoute. On se retrouve la semaine prochaine !




    À propos de Catherine Morin

    Éditrice - Direction Informatique