Groupe GFI courtise Fortsum


Jean-François Ferland - 03/02/2009

La firme de services-conseils de Montréal entame des pourparlers d’acquisition avec l’éditeur de solutions comptables de Québec. La possible transaction est évaluée à 43 M$.

Groupe GFI Solutions aurait soumis une offre d’achat de toutes les actions de Fortsum à raison de 82 sous l’action, soit une valeur de 42 % supérieure au cours moyen du titre boursier au cours des jours précédant l’annonce.

Les tractations entre les deux entreprises revêtent une exclusivité jusqu’au 6 mars 2009. Comme il est généralement de mise, aucune partie ne commentera la transaction tant qu’elle ne sera pas complétée.

L’annonce des discussions entre les deux entreprises a été formulée par Fortsum, qui souligne qu’un groupe d’actionnaires détenant 41 % des actions a manifesté son appui à la concrétisation d’une transaction. Ces actionnaires sont les cofondateurs de l’entreprise François Taschereau et Denis Ratté, le président du conseil et chef de la direction André Thompson, le fonds de développement de la région de Québec FIER Succès (Fonds d’intervention économique régional), Gestion Allard et Dubé ainsi que la société en fiducie Financière GMSL, qui est contrôlée par Louis Lessard.

Option satisfaisante

D’ailleurs, Louis Lessard, en compagnie de l’actionnaire Jean St-Hilaire de Devinco Groupe conseil, s’étaient opposés au printemps 2008 à la vente de Fortsum à une entreprise ainsi qu’à la réduction du nombre de membres du conseil d’administration. M. Lessard avait ensuite procédé à quelques transactions d’achat d’actions de Fortsum, ce qui avait porté cette dernière à adopter au début de mai un régime des droits des actionnaires afin de prévenir une prise de contrôle rampante.

Au terme de l’assemblée des actionnaires, à la fin de mai, MM. Lessard et St-Hilaire avaient été évincés du conseil d’administration à la suite d’un vote des actionnaires visant à établir le nouveau groupe d’administrateurs.

Toutefois, les opposants avaient obtenu un certain gain de cause, par la formation d’un comité d’évaluation des options stratégiques de Fortsum, dont la mise en vente. En toute apparence, cette option aura été retenue par les dirigeants et les administrateurs de l’entreprise.

Rappel historique

Fortsum a été fondée à Québec en 1984 sous le nom de Les systèmes comptables Fortune 1000. L’entreprise, qui a été renommée Fortsum à la fin de 2005, avait fait l’objet d’une première acquisition en 1999 de la part du fournisseur de services de télécommunications Groupe QuébecTel de Rimouski, mais avait procédé en 2003 au rachat de ses actions auprès de Telus (l’acquéreur de QuébecTel en 2000). Fortsum a fait son entrée en bourse en 2004.

Au cours des dernières années, Fortsum avait procédé à une série d’acquisitions d’éditeurs, de firmes de services-conseils, soit Informatique pour Professionnels en 2005, Groupe conseil LVMB en 2006, une partie de la clientèle de Cogismaq et Centre informatique Micro-Accès en 2007 ainsi que mCite Business Systems, Synerco et eNova en 2008.

Groupe GFI Solutions, une firme de services-conseils fondée en 2004 par l’entreprise française GFI Informatique à partir d’actifs de la firme québécoise Conceptum, a également été fort occupée en matière d’acquisition au cours de la dernière année. Outre l’acquisition de la firme Groupe Accovia Groupe GFI a suscité l’attention lorsqu’elle a mis la main sur Bell Solutions d’affaires, la filiale de Bell Canada qui est spécialisée en progiciels de gestion intégrés et en solutions technologiques pour les PME.

Gilles Létourneau, le président et chef de la direction de Groupe GFI Solutions, avait manifesté en entrevue ses intentions de faire entrer en bourse l’entreprise qu’il dirige. Fortsum étant présente sur les parquets boursiers depuis 2004, une éventuelle transaction permettra à l’acquéreur de concrétiser son souhait.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+