Geosapiens obtient un mandat de l’Agence spatiale


Dominique Lemoine - 27/01/2022

L’entreprise de Québec a obtenu de la part de l’Agence spatiale canadienne le mandat de développer des approches d’observation de la Terre et de cartographie des inondations basées sur des données d’imagerie satellitaire.

Source : eyfoto / Getty

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) affirme que Geosapiens, une entreprise de géomatique, a obtenu un financement de 300 000 dollars de la part de l’Agence spatiale canadienne (ASC) pour réaliser ce mandat qui doit servir à la gestion préventive des risques d’inondations.

Le mandat doit être réalisé en partenariat avec les professeurs Karem Chokmani et Saeid Homayouni de l’INRS et il s’inscrit dans le cadre de l’initiative utiliTerre de l’ASC.

« En intégrant les données [géospatiales] d’imagerie satellitaire optique et radar, le projet permettra de délimiter les zones inondables et de cartographier des inondations pratiquement en temps réel », mentionne l’INRS.

De plus, selon l’INRS, le projet doit contribuer à « optimiser » les interventions lors des inondations et « aider les assureurs à mieux évaluer les risques avec lesquels leur clientèle compose ».

Geosapiens est une entreprise qui a été fondée par une équipe de recherche de l’INRS et qui se spécialise en modélisation et gestion des risques hydroclimatiques.

L’INRS est un établissement universitaire créé en 1969 qui se consacre à la recherche et à la formation aux cycles supérieurs. Il inclut quatre centres de recherche et de formation, situés à Québec, Montréal, Laval et Varennes.

Lire aussi :

Financement fédéral pour observer la Terre par satellite

Mieux vaut prévenir que guérir en numérique aussi

Projet d’intelligence artificielle appliquée à la cartographie




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,