Garda mise sur l’IA dans le domaine du renseignement

Garda acquiert une entreprise allemande de gestion de risques basée sur l’intelligence artificielle pour faire passer à un autre niveau sa plateforme de renseignements sur le monde.Crisis24, Garda World

Corporation de sécurité Garda World, dont le siège social est situé à Montréal, affirme avoir acquis le groupe EXOP notamment pour que sa plateforme de renseignement Crisis24 puisse tirer avantage des développements de l’intelligence artificielle.

EXOP fournit des services de gestion des risques de mobilité notamment centrés sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, explique Garda World.

Selon Garda, l’expertise du groupe EXOP bénéficiera à sa filiale Crisis24.

Cette dernière « fournit des technologies et un service de renseignement pour permettre aux organisations, aux marques et aux personnes de mener leurs activités » à travers le monde, en surveillant l’évolution des « menaces mondiales » et en préparant des analyses « sur mesure ».

« En combinant les trois décennies d’intelligence humaine de Crisis24 avec l’intelligence artificielle d’EXOP, nous créerons la plateforme de gestion des risques la plus intégrée qui soit. Le centre des opérations d’intervention d’EXOP est basé à Constance, en Allemagne, et il est en fonction jour et nuit », soutient Garda World.

Lire aussi :

Climat : l’industrie de l’IA se propose comme solution

Garda propose un tableau de bord d’informations logistiques sur le monde

Ottawa : comité de surveillance du secteur du renseignement

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Geosapiens obtient un mandat de l’Agence spatiale

L’entreprise de Québec a obtenu de la part de l’Agence spatiale canadienne le mandat de développer des approches d’observation de la Terre et de cartographie des inondations basées sur des données d’imagerie satellitaire.

Partenariat d’intelligence artificielle entre la BDC et Mila

Des entreprises soutenues par la Banque de développement du Canada auront accès à des ressources qui se spécialisent en intelligence artificielle.