Fusion entre Cortex et Agyl

Cortex et Agyl, deux entreprises en TI de Québec, fusionnent afin de devenir un joueur plus important dans le domaine du développement d’applications web et mobiles.

C’est sous le nom de Cortex que la nouvelle entité existera. Ses bureaux seront situés à Québec.

La nouvelle équipe compte 70 employés et va s’agrandir car Cortex souhaite recruter 15 personnes supplémentaires.

Fondée en 2009, Cortex se spécialise dans le développement d’applications mobiles et de technologies comme la réalité augmentée, la réalité virtuelle et la reconnaissance vocale.

Quant à Agyl, ce partenaire de l’investisseur et incubateur Lune Rouge Innovation crée des applications web et mobiles depuis 2012. Par exemple, elle a conçu l’application mobile officielle du 375e anniversaire de Montréal et des applications de paiement des bornes de recharges électriques. Il y a un peu plus d’un an, l’entreprise a ouvert un deuxième bureau à Montréal.

Dans un communiqué, Cortex et Agyl ont expliqué leur rapprochement notamment par une volonté identique de croître.

Jean-Michel Lebeau, le fondateur de Cortex, reste président de la nouvelle entité et Alexandre Bérubé, le propriétaire d’Agyl, devient vice-président aux affaires corporatives de Cortex.

Lire aussi :

Shopify mise sur son assistant virtuel et sur la réalité augmentée

Simulateur intégrant la réalité augmentée pour CAE Santé

Lunette de réalité augmentée à fabriquer soi-même

Articles connexes

Une jeune entreprise montréalaise lance une plateforme événementielle

Une jeune entreprise de Montréal a mis au point une plateforme mobile d'événements où les utilisateurs peuvent publier leurs propres événements et trouver des choses à faire dans leur région.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.

Vulnérabilités détectées par CyberXRay dans des sites Web de PME du Canada

Plusieurs sites Web de PME du Canada et des États-Unis sont vulnérables à la mystification, au détournement de clics et au reniflage, selon un fournisseur de services de cybersécurité.

Brèves-café — IBM Canada a un nouveau président; et plus

Les brèves-café sont des résumés des dernières nouvelles, des entrevues et des balados d’IT World Canada (ITWC).

Chromebook : Google remplace des applications Android par des applications Web

Google remplace certaines applications Android par des applications Web...