Financement public en robotisation du secteur agricole


Dominique Lemoine - 20/10/2021

Une entreprise de Varennes développe un système d’automatisation et de robotisation de la cueillette de fruits et de légumes dans les champs en collaboration avec Centris, l’INO et le CRVI.

agriculture, agricole

Image : Lapalme Conception mécanique

Selon le cabinet du ministre de l’Économie du Québec, le système agricole multifonctionnel intelligent (SAMI) conçu par la firme de consultation et d’ingénierie Lapalme Conception mécanique à Varennes en Montérégie « contribuera à pallier la rareté de main-d’oeuvre dans le secteur agricole ».

« Le SAMI a été conceptualisé en vue d’une application adaptée au milieu agricole à la suite d’une collaboration avec Technologies Centris, l’Institut national d’optique (INO) et le Centre de robotique et de vision industrielles (CRVI) » et il permet l’automatisation d’un procédé manuel.

Les services d’ingénierie de Lapalme incluent l’élaboration de concepts, la modélisation et la préparation de plans de fabrication. Selon le Registre des entreprises, l’entreprise a été fondée en 2008 et emploie six à dix personnes. Ses actionnaires principaux et administrateurs sont Éric Lapalme et Catherine Laroche.

Financement public

Selon le cabinet du ministre, il s’agit d’un projet de transformation de la recherche et d’application de l’intelligence artificielle dans une technologie qui pourra être déployée à grand échelle.

Pour cette raison, un financement de 1,37 million de dollars a été accordé par Québec à Lapalme Conception mécanique. Environ 1,27 million de dollars ont été attribués dans le cadre d’un appel de projets en intelligence artificielle lancé par le ministère, tandis que 0,1 million de dollars proviennent d’Investissement Québec.

Lire aussi :

Des poivrons en hiver grâce à une solution d’éclairage intelligent

La technologie au service de la sécurité alimentaire

Imagerie : NorthStar ajoute des capteurs aéroportés à ses capteurs spatiaux




Tags: , , , , , , , , , , ,