Financement pour une technologie de magasinage des assurances


Dominique Lemoine - 17/10/2017

Covera obtient 1,5 million de dollars auprès d’investisseurs pour lancer une technologie automatisée de magasinage des renouvellements d’assurances.Covera, Ferst Capital Partners

Covera, une entreprise basée à Montréal qui se spécialise dans le domaine des technologies liées au secteur de l’assurance, affirme avoir obtenu 1 million de dollars en 2017 dans le cadre d’une ronde de financement d’amorçage menée par Ferst Capital Partners et 500 000 dollars avec une tournée de prédémarrage en 2016.

Selon Covera, ce « fonds de lancement » doit lui servir à lancer une technologie, basée sur des données, des algorithmes et de l’« intelligence artificielle », qui vise à « mettre fin aux renouvellements d’assurances [automobile et habitation] sans magasinage ».

« Personne ne devrait laisser ses polices d’assurance se renouveler automatiquement, il y a presque toujours des avantages à magasiner », soutient Covera, qui ajoute que sa technologie « vise à améliorer la mobilité [des consommateurs] sur le marché de l’assurance » et à éviter aux consommateurs un « magasinage accablant » qui prend du temps.

Covera mentionne prévoir utiliser ces fonds notamment pour « appuyer ses initiatives de recrutement d’utilisateurs » au Canada et « élargir son équipe pour accélérer le développement du produit ».

La firme d’investissement Ferst Capital Partners est aussi basée à Montréal et cible des entreprises en démarrage du secteur des technologies financières.

Lire aussi :

EquiSoft et Sun Life lancent une application pour conseillers en assurance

Assurance auto télématique : des Canadiens réticents

Télématique : partenariat en assurance basée sur l’utilisation pour CGI




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+