Financement fédéral pour développer l’ordinateur quantique de demain

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui un investissement de 40 millions de dollars pour permettre à la société d’informatique quantique Xanadu Quantum Technologies Inc. de Toronto, de construire et de commercialiser le premier ordinateur quantique insensible aux défaillances basé sur la photonique au monde. L’investissement dans ce projet de 177,8 millions de dollars appuyé par le Fonds stratégique pour l’innovation, permettra de créer 530 nouveaux postes hautement qualifiés dans les domaines de la haute technologie et de l’informatique quantique.

Une fois mis au point, cet ordinateur aura le potentiel de fournir des capacités de pointe pour aider à résoudre des problèmes de données complexes et pourrait être utilisé dans une variété de secteurs comme la finance, les transports, la modélisation environnementale et la santé.

L’annonce survient seulement quelques jours après que le gouvernement canadien eut dévoilé sa stratégie quantique qui comprend des investissements totaux de quelque 360 millions de dollars.

« La technologie quantique est en train de transformer le monde tel que nous le connaissons. Ce secteur, qui a le potentiel de résoudre des problèmes difficiles dans des domaines clés comme les soins de santé, les finances et les sciences du climat, va élargir le champ de ce qu’il est possible d’accomplir. L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour les travailleurs et les entreprises du Canada. Cet investissement va créer de bons emplois, stimuler la croissance économique, encourager l’innovation et consolider la position du Canada comme chef de file mondial des technologies quantiques », a déclaré le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Fondée en 2016, Xanadu s’est donnée pour mission de fabriquer des ordinateurs quantiques utiles et accessibles aux gens de partout. La société dirige le développement de PennyLane, une bibliothèque de logiciels de source ouverte pour l’informatique quantique et la conception d’applications. Contributeur notable à l’écosystème d’innovation du Canada, Xanadu s’est engagée à continuer à soutenir l’innovation, la croissance et le secteur de la recherche et du développement du Canada.

« L’investissement soutenu du gouvernement dans les technologies quantiques a joué un rôle inestimable dans notre réussite. Nous sommes fiers d’être une entreprise canadienne et, grâce à cet investissement, nous sommes enthousiastes à l’idée d’entamer la prochaine phase de notre mission, qui consiste à fabriquer des ordinateurs quantiques utiles et accessibles aux gens de partout », affirme Christian Weedbrook, fondateur et PDG de Xanadu.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

La PINQ2 exploitera le 5e ordinateur quantique au monde

La Plateforme d'innovation numérique et quantique du Québec (PINQ²), un organisme à but non lucratif (OBNL) fondé par le ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie du Québec (MEIE) et l'Université de Sherbrooke en 2020, exploitera le 5e super ordinateur quantique du monde dès la seconde moitié de 2023. 

Le gouvernement du Canada lance la Stratégie quantique nationale

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait aujourd’hui la Stratégie quantique nationale, qui façonnera l'avenir des technologies quantiques au pays et contribuera à la création de milliers d'emplois. Assortie d'un investissement de 360 millions de dollars annoncé dans le budget de 2021, la stratégie consolidera le leadership mondial du Canada en recherche quantique et favorisera la croissance des entreprises, le perfectionnement des technologies et le développement des talents au pays.

Québec lance des zones de collaboration entre entreprises et chercheurs universitaires

Sherbrooke accueillera une zone d'innovation sur les sciences quantiques et Bromont en accueillera une sur les systèmes électroniques intelligents.