Financement de 200 millions $ pour Element AI

L’entreprise montréalaise Element AI a annoncé vendredi qu’elle avait récolté 200 millions de dollars auprès de plusieurs nouveaux investisseurs, dont le gouvernement du Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec et McKinsey & Company.

Cette société de conseil américaine a récemment ouvert un bureau à Montréal, par l’intermédiaire de sa filiale QuantumBlack, spécialisée en analytique avancée et en intelligence artificielle (IA).

Déjà investisseurs, la Banque de développement du Canada (BDC) et les fonds de capital-risque Real Ventures et Data Collective ont aussi contribué à cette ronde de financement de série B.

Au total, Element AI a recueilli près de 340 millions de dollars d’investissement, puisque l’entreprise avait déjà reçu 137,5 millions en 2017.

Fondée il y a presque trois ans, Element AI conçoit des solutions d’application concrète de l’IA afin de permettre aux entreprises de profiter des avantages de l’utilisation de l’IA.

« L’opérationnalisation de l’IA est actuellement le défi le plus difficile de l’industrie, et peu d’entreprises ont réussi à sortir les essais-pilotes des laboratoires et à les intégrer stratégiquement dans leurs opérations pour influencer concrètement les affaires », a déclaré, par communiqué, Jean-François Gagné, PDG et co-fondateur d’Element AI.

Lire aussi :

Le quartier général de l’IA à Montréal change de propriétaire

Assurance : mandat d’Element AI auprès de Gore Mutual

Budget du Québec 2019 : 329 M$ pour l’IA au Québec

Mandat de la Banque Nationale pour Element AI

Articles connexes

CGI prévoit racheter près d’un million d’actions détenues par la CDPQ

CGI annonce en ce début de semaine son intention de conclure une entente privée avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) en vue du rachat aux fins d'annulation de 938 914 de ses actions subalternes avec droit de vote classe A détenues par la CDPQ, au prix de 106,51 $ par action. Cela représente un escompte par rapport au cours de clôture du 29 juillet 2022 des actions classe A en vigueur à la Bourse de Toronto (TSX).

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

Projets de BRP et AlayaCare en IA financés par Scale AI

Bombardier veut intégrer de l’intelligence artificielle à ses prévisions de la demande pour des véhicules de sports motorisés et AlayaCare souhaite faire de même pour optimiser la planification et la gestion de soins à domicile.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.