Financement de 100 000 dollars pour Intema Solutions

Intema Solutions poursuit sa collecte de fonds, clôturant la deuxième tranche d’un placement privé qui lui rapportera un montant de 100 000 dollars.

La société a ainsi procédé à l’émission de 2 millions d’unités au prix de 5 cents chacune. Chaque unité est composée d’une action ordinaire et d’un demi bon de souscription. Chaque bon de souscription entier permettra d’acheter une action à un prix de 10 cents durant la première année suivant la clôture du financement, et de 15 cents pour la deuxième année.

Intema a obtenu 427 000 dollars sur un maximum de 600 000 dollars. (Logo: Intema Solutions)
Intema a obtenu 427 000 dollars sur un maximum de 600 000 dollars. (Logo: Intema Solutions)

Les titres émis en vertu du placement privé seront assujettis à une période de détention de quatre mois à compter de la date de clôture.

En octobre, Intema Solutions, une entreprise de Montréal spécialisée en solutions d’intégration technologique pour les activités de marketing et de services à la clientèle pour les PME, avait annoncé qu’elle souhaitait réaliser un placement privé d’un maximum de 600 000 dollars.

La première tranche du placement privé, conclue en novembre dernier, avait rapporté 327 000 dollars à l’entreprise.

La direction de l’entreprise souhaite utiliser le financement obtenu pour amorcer la commercialisation de son « moteur de marketing prédictif » pour les campagnes de marketing par courriels.

À lire également sur Intema Solutions

Intema Solutions obtient un financement de 327 000 dollars

Intema Solutions amorce un placement privé

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Québec numérique lance la WAQadémie, une offre de formation pour faire vivre le WAQ à l’année

Québec numérique, l’organisme derrière l’événement phare du Web à Québec (WAQ), annonce le lancement de la WAQadémie. Il s’agit d’une nouvelle formule qui veut faire vivre l’esprit du WAQ toute l'année. Dès le mois de février, une programmation mensuelle, connectée sur la communauté et à l'affût des tendances, sera offerte aux professionnels et aux amateurs du numérique, en présentiel, à Québec. 

Les tendances de la transformation numérique dans les PME québécoises

Une récente étude de GetApp se penche en détails sur la stratégie numérique des entreprises québécoises et dévoile les tendances dans ce domaine pour les deux prochaines années. Dans le cadre de cette étude, GetApp a interrogé des employés des PME du Québec afin de déterminer comment la stratégie numérique de leur entreprise a évolué et si elle a rencontré le succès escompté.

Attentes et comportement des consommateurs québécois sur la confidentialité des données

Les résultats d’un sondage publiés cette semaine par GetApp Canada explorent les pratiques des Québécois quant à la confidentialité de leurs données. Il s’agit du second volet d’une enquête auprès de 230 consommateurs québécois.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.