Fidélisation : Aimia étudiera la proposition d’acquisition d’Aéroplan


Dominique Lemoine - 26/07/2018

Aimia dit qu’elle étudiera la proposition d’acquisition des activités du programme de fidélisation Aéroplan qui a été soumise à ses actionnaires par Air Canada et trois établissements de crédit.Logo d'Aimia

Aimia, une entreprise basée à Montréal qui se spécialise en stratégies de fidélisation aux marques et en marketing basé sur la collecte et l’analyse de données au sujet de la clientèle, affirme avoir reçu une proposition conditionnelle d’acquisition du programme de fidélisation Aéroplan de la part d’un consortium composé d’Air Canada, de Visa, ainsi que des banques Toronto-Dominion et Canadienne impériale de commerce.

Le Globe and Mail a évoqué une « offre publique d’achat hostile ».

Cependant, selon la version d’Aimia, cette proposition d’acquisition d’Aéroplan « fait suite à l’interaction et aux discussions privées antérieures entre Aimia et le consortium », et le conseil d’administration d’Aimia « avait mis sur pied il y a quelque temps un comité spécial d’administrateurs indépendants dans le cadre de cette interaction et de ces discussions ».

Ce comité serait désormais responsable d’étudier la proposition avec des conseillers juridiques et financiers dont les services auraient été retenus avant que l’offre n’ait été rendue publique. Son mandat serait « de déterminer si la proposition est dans l’intérêt des actionnaires et de l’entreprise », ainsi que de faire des recommandations au conseil d’administration.

Selon Aimia, le programme de fidélisation compterait actuellement environ cinq millions de membres actifs.

Dans son propre communiqué, le consortium a affirmé proposer « une solution viable aux difficultés actuelles d’entreprise et d’affaires que vit Aimia », et que l’acquisition permettrait un transfert des points des membres Aéroplan vers le programme de fidélisation d’Air Canada dont le lancement est prévu en 2020.

Le prix d’achat total proposé par le consortium est de 2,25 milliards de dollars (3,64$ par action), dont 250 millions de dollars en argent comptant et la prise en charge d’un passif qui atteindrait environ 2 milliards de dollars en milles Aéroplan. La date d’expiration de la proposition est le 2 août 2018.

L’avantage pour les établissements de crédit serait de pouvoir conclure des ententes de carte de crédit liées au programme de fidélisation d’Air Canada. Aéroplan avait été lancé par Air Canada en 1984, mais était complètement détenu depuis 2008 par Aimia, dont Air Canada détenait des parts jusqu’à 2008.

Lire aussi :

Contrat de fidélisation pour Aimia dans le secteur des médias

Aimia s’allie à la recherche en science des données

L’analytique de données de clientèle rapporte à Aimia




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+