FedEx Express largue Amazon pour élargir ses horizons

FedEx n’a pas renouvelé un contrat de sa division FedEx Express avec Amazon en matière de livraisons aériennes aux États-Unis, pour lui permettre de ne pas passer à côté d’opportunités du marché élargi du commerce électronique.Achat en ligne, livraison, distribution

FedEx, une entreprise et compagnie aérienne basée à Memphis au Tennessee qui se spécialise en transport international de fret, a affirmé par communiqué que la croissance du commerce électronique d’ici 2026 aux États-Unis génèrera de la demande et des opportunités pour ses services domestiques de livraison de colis auprès de milliers de détaillants actifs en commerce électronique.

FedEx anticipe que le commerce électronique sera responsable de l’envoi de 100 millions de colis par jour aux États-Unis en 2026, comparativement à 50 millions de colis par jour maintenant.

Selon FedEx, sa décision concernant FedEx Express et Amazon aux États-Unis n’a pas d’impact sur les ententes entre Amazon et ses autres unités d’affaires, par exemple FedEx Ground, ainsi que sur les ententes internationales.

L’entreprise mentionne que ses revenus attribuables à ses ententes avec Amazon ont représenté environ 1,3 % du total de ses revenus au cours de son exercice annuel terminé le 31 décembre 2018.

Lire aussi :

Commerce en ligne : les frais de livraison freinent les élans de consommation

Entente entre Air Canada et Drone Delivery Canada

UPS teste la livraison par drones autonomes

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 24 novembre 2022 — Nouveautés Google, difficultés d’Alexa, Tumblr utilise ActivityPub et la diplomatie de l’AI.

Cette semaine : De nouvelles fonctionnalités pour Google, les difficultés d’Alexa, Tumblr utilise désormais le protocole ActivityPub et la diplomatie dans l’intelligence artificielle.

Balado Hashtag Tendances, 17 novembre 2022 — Jeff Bezos donne son argent, des puces champignons, licencié par Meta en arrivant au Canada et le...

Cette semaine : Jeff Bezos prévoit donner tout son argent, des puces faites de champignons, un employé licencié par Meta après être déménagé au Canada et les plus petits joueurs profitent du chaos chez Twitter.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Amazon Canada ouvre un centre robotisé près d’Ottawa

Amazon Canada célèbre l'ouverture de sa toute nouvelle installation robotisée, nommée YOW3, à Barrhaven, en Ontario. YOW3 est la seule installation de ce type au Canada et l'une des cinq à l'échelle mondiale.  

Balado Hashtag Tendances, 20 octobre 2022 — Netflix avec pubs, une botte robotisée, DuckDuckGo pour MacOS et la main-d’oeuvre d’Amazon

Cette semaine : Des pubs sur Netflix dès le 3 novembre, une botte robotisée pour marcher plus vite, le navigateur DuckDuckGo pour MacOS et le roulement de personnel coûte cher à Amazon.