Facebook règle une action en justice pour de fausses mentions « J’aime »

Facebook accepte de régler une action en justice contre une entreprise néo-zélandaise accusée de vendre de fausses mentions « J’aime ».

Image : Unsplash

Le géant du Web avait entamé une poursuite contre Social Media Series Limited en avril, rapporte The Verge. Selon la plainte déposée, la société opérait un service qui offrait aux utilisateurs du réseau Instagram de fausses mentions « J’aime », de faux abonnés et de fausses pages vues.

Ces éléments permettent généralement aux internautes d’augmenter leur visibilité sur les médias sociaux, surtout dans le cas de publications aux fins commerciales.

Facebook avait alors affirmé amorcer des démarches judiciaires pour protéger l’intégrité de ses plateformes.

Un avis émis mercredi indique que les deux entreprises « acceptent de résoudre le problème », sans préciser les termes exacts de l’entente.

Cette année, Facebook a lancé de nombreuses poursuites contre des vendeurs de robots, des systèmes de collecte de données et d’autres organisations qui, selon elle, exploitaient ses plateformes de manière non éthique.

Ces démarches font suite à l’éclatement de plusieurs scandales liés à l’exploitation indue des données d’utilisateurs. Le plus emblématique reste l’affaire Cambridge Analytica en mars 2018, qui avait dévoilé d’importantes fuites d’informations personnelles.

Lire aussi :

Facebook songe à cacher le nombre de mentions « J’aime »

Instagram met au point une application pour mieux rivaliser avec Snapchat

Vie privée : amende record et nouvelles exigences pour Facebook

Les mentions « J’aime » bientôt cachées sur Instagram au Canada

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 12 janvier 2023 — Un concurrent de ChatGPT, Microsoft investit dans OpenAI, un robot avocat et des écoles contre les médias...

Cette semaine : De la concurrence pour ChatGPT, Microsoft investit dans OpenAI, un robot avocat basé sur l’intelligence artificielle et des écoles poursuivent les géants des médias sociaux.

Meta devra payer 725 M$ aux utilisateurs américains de Facebook suite au scandale de Cambridge Analytica

Les retombées du scandale Cambridge Analytica de 2018 continuent d’accabler Facebook et sa société mère, Meta Platforms.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.

Meta menace de cesser le partage de nouvelles en raison du projet de loi C-18

Le lobbying s'est intensifié et maintenant la vraie question est de savoir si le projet de loi C-18, sur les nouvelles en ligne actuellement débattu par un comité parlementaire, finira par être remanié ou restera tel quel lors d'un éventuel vote à la Chambre des communes.

Balado Hashtag Tendances, 15 septembre 2022 — Fin du Pixelbook, Uber Eats sans chauffeur, piles rapides pour VÉ et « Reels » d’Instagram

Balado Hashtag Tendances, 15 septembre 2022 — Cette semaine : La fin du Pixelbook de Google, des voitures autonomes Uber Eats, une nouvelle pile pour les véhicules électriques et des résultats décevants pour « Reels » d’Instagram.