Événements virtuels : à quoi s’attendre en 2021


    Marie Pâris - 05/01/2021

    Les événements en ligne ont remplacé les rassemblements physiques en 2020 en raison de la pandémie, mais ils ne sont pas prêts de disparaître en 2021. IT World Canada nous donne quelques conseils pour réussir un événement virtuel devant un public désormais habitué à se rassembler à travers un écran.

    Image : Getty

    Faire participer les gens
    Les entreprises ont quelque peu manqué d’imagination pour inclure le public lors d’événements virtuels en 2020. Cette année, les attentes envers les événements virtuels sont plus élevées, notamment en matière de créativité. A noter donc : les webinaires intégrant une forme interactive ont plus de succès que ceux qui se contentent d’une présentation. Vive le participatif!

    Capter l’attention, et surtout la garder
    Lorsque le médium change, la psychologie du public change aussi. Il ne s’agit donc pas de simplement faire en ligne la même conférence qu’on tiendrait habituellement dans une salle, car le comportement de l’audience ne sera pas le même. L’événement virtuel demande de s’adapter et d’utiliser d’autres techniques pour garder l’attention du public, notamment en le faisant participer.

    Ne pas remplacer le réel par le virtuel
    Si les événements virtuels ne prendront pas la place des rassemblements en personne, ils pourront cependant les compléter. Les agences d’événementiel pourraient ainsi créer dans le futur des expériences hybrides qui mêleront le meilleur des deux mondes, en transposant dans la réalité des fonctionnalités virtuelles.

    Humaniser l’expérience
    Lorsqu’on passe en ligne, il est important d’ajouter plus de contenu que lors d’un événement en personne pour pallier la difficulté à créer virtuellement une connexion humaine : plus de temps de questions-réponses, une offre spéciale, etc. Il s’agit surtout d’utiliser la technologie comme un moyen et non pas comme une fin, en privilégiant avant tout l’expérience de l’utilisateur de l’autre côté de l’écran.