Ericsson remporte une autre enchère de Nortel


Jean-François Ferland - 27/09/2010

Nortel, au terme d’une enchère, octroie ses actifs liés aux commutateurs polyvalents à Ericsson pour 65 M$ US. L’enchère impliquait à l’origine Samnite Technologies, une entreprise récemment créée par un ancien directeur de Nortel.

Le fabricant canadien d’équipements de télécommunications Nortel poursuit son démantèlement en cédant à l’entreprise suédoise Ericsson ses produits de commutation, qui incluent des commutateurs pour réseaux de paquets de données (Data Packet Network) et des routeurs de proximité pour les services (Services Edge Router), tout comme des propriétés intellectuelles et la plupart des contrats établis avec des clients.

Il s’agit de la quatrième acquisition d’actifs de Nortel par Ericsson, après les actifs liés aux technologies sans fil CDMA et LTE, les actifs ayant trait aux activités en réseautique sans fil à protocole GSM et GSM-R en Amérique du Nord ainsi que la participation de Nortel dans LG-Nortel, une coentreprise d’équipement de télécommunications et de réseautique qui est active en Corée du Sud.

Ericsson exploite à Montréal l’un des plus importants centres de recherche et développement de l’entreprise hors de la Suède.

Qui est Samnite Technologies

Comme dans le cadre de précédents processus de vente, Nortel avait établi en août dernier pour ses actifs liés aux commutateurs polyvalents une enchère de type « stalking horse » avec PSP Holdings, une entité qui devait être financée par le fonds d’investissement américain Marlin Equity et l’entreprise canadienne Samnite Technologies d’Ottawa. Selon l’entente qui avait amorcé l’enchère, ce holding offrait 39 millions de dollars américains afin d’obtenir les actifs de Nortel en question.

Une recherche en ligne n’a pas permis de trouver de site Web pour Samnite Technologies. Toutefois, une fiche contenue dans le répertoire des entreprises d’Industrie Canada indique que Samnite Technologies a été constituée le 28 juin 2010 et qu’elle est dirigée par M. Patrick DiPietro, qui est le partenaire et principal gestionnaire d’une firme d’investissement de capitaux nommée VenGrowth.

M. DiPietro a travaillé pour Nortel jusqu’en 2001, où le dernier poste qu’il a occupé est celui de vice-président de la division des systèmes sans fil 3G.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+