Equinix étend ses services numériques et cible les plans de transformation numérique

Le fournisseur de centres de données Equinix Inc. a présenté hier de nouvelles offres à travers le pays qui, selon lui, sont destinées aux entreprises canadiennes actuellement au milieu ou en train de planifier une initiative de transformation numérique.

L’expansion de son service Network Edge, qui est maintenant disponible à Montréal et à Toronto, à Vancouver, et le lancement à l’échelle nationale des services gérés d’Equinix, ainsi qu’un portefeuille amélioré d’offres dans l’Ouest canadien et à Montréal, ont été annoncés.

Le service Network Edge, a déclaré la société dans un communiqué, représente une « nouvelle façon de déployer des services de réseau virtuel en quelques minutes, à la périphérie numérique sans déploiement de centre de données physique ni exigences matérielles ».

« [Il] permet aux entreprises de réduire les dépenses en capital et de faire évoluer les services informatiques et réseau à l’échelle mondiale en déployant virtuellement une infrastructure prête pour le numérique. »

Les services gérés d’Equinix sont disponibles pour la première fois en Amérique du Nord et sont accessibles aux organisations via des nœuds à Calgary, dans le Grand Toronto, à Montréal et à Saint John.

Ils sont destinés aux projets de transformation numérique et se concentrent sur le remplacement, la modernisation et l’expansion de l’environnement informatique, a déclaré Equinix.

Une expansion des services aux centres de données de Kamloops et de Vancouver a également été annoncée, incluant l’introduction des éléments suivants :

  • Equinix Fabric, un service d’interconnexion défini par logiciel permettant à une entreprise de se connecter entre sa propre infrastructure distribuée et toute autre via Platform Equinix, la plate-forme mondiale de centres de données de l’entreprise situés dans le monde entier.
  • Equinix Precision Time, un service de synchronisation réseau « conçu pour aider les entreprises qui ont besoin d’une synchronisation précise de l’heure à exécuter des applications critiques de manière plus efficace et sécurisée ».
  • Equinix Internet Access, qui fournit un accès Internet dans les centres de données Equinix International Business Exchange (IBX). Il existe actuellement 15 installations de ce type au Canada, dont six à Toronto, trois à Calgary et une à Saint John, Montréal, Ottawa, Winnipeg, Kamloops et Vancouver.

De plus, les clients de Montréal ont désormais accès à Equinix Internet Exchange, qui permet aux réseaux, aux fournisseurs de contenu et aux grandes entreprises d’échanger du trafic Internet via une offre de peering mondiale qui, selon Equinix, couvre plus de 30 marchés.

Selon Andrew Eppich, directeur général d’Equinix Canada, cette expansion intervient à un moment où « les entreprises ont accéléré leurs stratégies de transformation numérique, tout en faisant face à de nouveaux défis, notamment l’augmentation des cybermenaces et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement ».

Pour plus d’informations, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Paul Barker
Paul Barker
Paul est le fondateur de PBC Communications, une firme de rédaction spécialisée dans le journalisme indépendant. Son travail est apparu dans un certain nombre de magazines technologiques et en ligne sur des sujets allant des problèmes de cybersécurité et du monde en évolution de l'informatique de pointe à la gestion de l'information et aux progrès de l'intelligence artificielle.

Articles connexes

OVHcloud nommé « Major Player » par IDC MarketScape

OVHcloud, une entreprise européenne du domaine de l’infonuagique, a été nommée « Major Player » dans l’étude « IDC MarketScape: Worldwide Public Cloud Infrastructure as a Service 2022 Vendor Assessment »

La demande en électricité des centres de données stoppe le développement de logements dans trois quartiers de Londres

Il est bien connu que les centres de données consomment beaucoup d'électricité, mais ce qui se passe dans trois quartiers de l'ouest de Londres a porté cette prémisse à un tout autre niveau.

Les vagues de chaleur mettent l’informatique en danger, selon une analyste

Avec des températures atteignant des records à peu près partout dans l'hémisphère nord et à la suite, la semaine dernière, de pannes d'un centre de données Google Cloud à Londres et des opérations britanniques d'Oracle, apparemment en raison de problèmes de refroidissement, des systèmes de refroidissement efficaces sont nécessaires, affirme GlobalData.

QScale nomme Sylvie Veilleux au conseil d’administration

QScale, une entreprise québécoise installée à Lévis et reconnue pour son concept novateur de centres informatiques écoresponsables, annonce la nomination de Sylvie Veilleux au sein de son conseil d'administration.

Keepit ouvre deux centres de données à Toronto

L’entreprise de sauvegarde et de récupération infonuagiques Keepit ouvre ses deux premiers centres de données au Canada.