Entrée en Bourse : Facebook vaudra entre 77 et 96 milliards de dollars

Facebook va émettre 180 millions d’actions à l’occasion de son premier appel public à l’épargne (p.a.p.e.), qui aura lieu au cours des prochaines semaines.

Le numéro un mondial des sites de réseautage prévoit vendre ses actions entre 28 et 35 dollars chacune, ce qui lui rapporterait un montant de 5,04 à 6,3 milliards de dollars américains*.

De plus, des actionnaires actuels de Facebook ont également annoncé leur intention de vendre un total de 157,4 millions d’actions à l’occasion du p.a.p.e., ce qui signifie qu’un total de 337,4 millions d’actions seront mises en circulation.

La direction de Facebook et les actionnaires vendeurs ont également octroyé un total de 50,6 millions d’actions au syndicat bancaire chargé d’encadrer l’entrée en Bourse de la société afin de couvrir les attributions excédentaires.

Au total, si le syndicat bancaire utilise toutes ses actions, ce sont donc plus de 388 millions d’actions qui seront émises au cours des prochains jours.

Une fois le premier appel public à l’épargne finalisé, Facebook comptera 598,4 millions d’actions de catégorie A (donnant droit à 1 vote par action) et 1,54 milliard d’actions de catégorie B (donnant droit à 10 votes par action), pour un total de 2,14 milliards d’actions.

En ajoutant tous les titres qui doivent être émis dans les prochains mois en lien, notamment, avec le régime d’octroi d’options d’achat d’actions aux employés de Facebook et à l’acquisition d’Instagram, la valeur totale de la société se situera entre 77 et 96 milliards de dollars au moment de son entrée en Bourse, selon une estimation du Wall Street Journal.

Les actions de Facebook se négocieront sous le symbole FB.

Mark Zuckerberg multimilliardaire

Selon les documents soumis à la Securities and Exchange Commission, l’organisme de réglementation des valeurs mobilières aux États-Unis, le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, possède 533,8 millions des actions de catégorie B de l’entreprise. Sa fortune sera donc évaluée entre 14,9 et 18,7 milliards de dollars.

En incluant toutes les actions sous son contrôle, mais dont il n’est pas propriétaire, Mark Zuckerberg monopolisera 56,5 % des votes sur toutes les questions touchant Facebook.

* Tous les montants sont en dollars américains.

À lire également sur Facebook

Le bénéfice net de Facebook diminue de 12 %
Microsoft cédera des brevets d’AOL à Facebook
Facebook acquiert Instagram
Entrée en Bourse : Facebook veut lever 5 milliards de dollars

Pour consulter l’édition numérique du magazine d’avril 2012 de Direction informatique, cliquez ici

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Meta licencie 11 000 employés car son pari sur le métavers ne porte toujours pas fruits

Meta licencie 11 000 personnes, soit 13 % de son effectif total, à la suite de résultats trimestriels catastrophiques.

Un analyste se penche sur l’échec du coûteux pari sur le métavers de Meta

Le moral des investisseurs est bas chez Meta, après les résultats désastreux du troisième trimestre et la chute déprimante des actions de la société au cours de la dernière semaine d'octobre. Les investisseurs blâment les investissements risqués et coûteux dans le métavers, mais le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, s'en tient fermement à sa vision.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.

Meta menace de cesser le partage de nouvelles en raison du projet de loi C-18

Le lobbying s'est intensifié et maintenant la vraie question est de savoir si le projet de loi C-18, sur les nouvelles en ligne actuellement débattu par un comité parlementaire, finira par être remanié ou restera tel quel lors d'un éventuel vote à la Chambre des communes.

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — La fin pour Pentium et Celeron, plus de pub dans l’App store, un pirate informatique arrêté et...

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — Cette semaine : Intel abandonne les marques Pentium et Celeron, de nouveaux emplacements publicitaires dans le App store d’Apple, la police ontarienne neutralise un pirate informatique et la fortune de Mark Zuckerberg diminue.