Entente entre CAE et Japan Airlines

CAE et Japan Airlines signent une entente de coentreprise qui vise la fourniture des services de formation d’équipages en Asie du Nord-Est.Logo de CAE

L’entreprise montréalaise CAE, qui est spécialisée en systèmes de simulation pour les industries de l’aérospatiale civile, de la défense et de la santé, affirme que les activités de la coentreprise seront initialement effectuées à partir du centre de formation de Japan Airlines à Tokyo et du centre de formation de CAE en Asie du Nord-Est, avec un total de douze simulateurs.

De plus, CAE précise que toute la formation des pilotes de Japan Airlines sera effectuée par la coentreprise CAE-Japan Airlines à partir d’avril 2015. L’entreprise ajoute aussi que l’entente de coentreprise n’inclut pas la formation de pilotes et d’équipages de la Chine.

Par contre, la coentreprise à parts égales fournira aussi des services de formation à des clients tiers qui sont actuellement formés par CAE uniquement en Asie du Nord-Est.

CAE rappelle que Japan Airlines avait acheté son premier simulateur de vol de CAE il y a environ trente ans. Également, CAE ajoute que les deux entreprises avaient conclu en 2013 une entente selon laquelle Japan Airlines confiait à CAE la responsabilité de la formation initiale de ses élèves-pilotes. Leur plus récente entente demeure sous réserve d’approbations réglementaires.

Articles connexes

Un intrus chez Amnistie Internationale Canada était dans le système depuis 17 mois avant d’être détecté

Selon un responsable de l’organisation à but non lucratif, un prétendu cybercriminel chinois était dans le système informatique d'Amnistie Internationale Canada depuis 17 mois avant d'être détecté.

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

La Chine a informé l’ONU avoir dû esquiver des satellites Starlink de SpaceX

La Chine a déposé une note formelle auprès des Nations Unies (ONU) le 6 décembre concernant les risques de collision que les satellites Starlink de SpaceX font peser sur sa station spatiale habitée.

Simulateur d’utilisation d’un écran tactile en zone de turbulences créé à Polytechnique Montréal

La création d'un simulateur de vibrations qui reproduit l'utilisation d'un écran tactile dans le poste de pilotage d'un avion qui se trouve en zone de turbulences a valu un prix Mitacs à Adam Schachner, chercheur en mathématiques et en génie industriel à Polytechnique Montréal.

Huawei renonce aux téléphones pour 2022 au Canada

Face à la baisse des ventes de téléphones intelligents, à la diminution des contrats d'équipement 5G et aux restrictions de brevets sur la production de puces avancées, Huawei a été contraint d'adapter sa stratégie commerciale.