Entente en Allemagne pour le CRIQ

Le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) s’associe à Festo, une entreprise allemande en technologies industrielles.Logo du CRIQ

Selon le CRIQ, l’un des objectifs de l’entente entre les deux parties serait « d’accélérer l’implantation des principes de l’industrie 4.0 et de l’usine intelligente dans le secteur industriel et manufacturier du Québec », grâce à des « vitrines technologiques en usine » qui doivent inspirer les autres usines.

Ce « virage numérique » serait caractérisé par « la communication continue entre les différents outils et postes de travail des chaînes de production et d’approvisionnement ».

Le CRIQ affirme que l’entente lui procure un accès à des ressources spécialisées et à environ 30 000 technologies d’automatisation en provenance d’environ 175 pays.

La collaboration avec Festo devrait être menée par une équipe de recherche du CRIQ qui se spécialise robotisation, intelligence artificielle, télématique, commandes numériques, organisation de systèmes de production et gestion de grandes bases de données.

Le CRIQ précise se donner entre autres la mission de « contribuer à la compétitivité des secteurs industriels du Québec en créant des partenariats pour élargir son offre de service ».

Lire aussi:

Financement FTQ/CRIQ d’acquisitions de technologies

Impression 3D : Partenariat entre le CRIQ et Nanogrande

Transfert de technologies du CRIQ vers le Mexique

Le CRIQ se lance dans l’impression 3D

Articles connexes

Microsoft annonce de nouveaux outils de gestion de la chaîne d’approvisionnement

La pandémie a démontré à quel point les perturbations de la chaîne d'approvisionnement font du tort aux industries. Et même aujourd'hui, les efforts pour restaurer complètement la chaîne sont loin d'être terminés. D’ici-là, Microsoft annonce le Supply Chain Platform et le Supply Chain Center pour au moins en faciliter un peu la gestion.

Une gestion des commandes accélérée signée Tecsys

Tecsys Inc., une société montréalaise du domaine des logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement, offre maintenant un chemin plus rapide vers le commerce unifié grâce à la méthodologie de mise en œuvre rapide d'Omni OMS, un système de gestion des commandes infonuagique.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.

Visite du chancelier allemand Olaf Scholz au Canada

C’est hier que le chancelier allemand Olaf Scholz a entamé sa première visite au Canada depuis son élection en septembre dernier. Bien que la nature de sa visite de trois jours soit essentiellement politique, elle comporte, un volet technologique.