Enceintes connectées APV : 3,5 milliards de dollars d’ici 2021

Le marché des enceintes acoustiques connectées intégrant un assistant personnel virtuel (APV), comme Amazon Echo ou Google Home, devrait représenter 3,52 milliards de dollars d’ici 2021, contre 720 millions de dollars en 2016, selon la firme de recherche Gartner.Logo de Gartner

À partir de 2019, les enceintes APV de troisième génération devraient faire leur apparition. Intégrant de l’intelligence artificielle, leurs capacités d’apprentissage-machine devraient les rendre plus performantes et plus sécuritaires sur le plan du respect de la vie privée.

Pour le moment, les enceintes connectées APV sont achetées par des particuliers mais le marché devrait également englober les entreprises à partir de 2019. Le secteur de la santé ainsi que celui de la restauration et de l’hôtellerie vont notamment se tourner vers ces appareils. « Dans le domaine de la santé, les enceintes connectées APV seront utilisées pour le diagnostic à distance et pour les soins apportés aux personnes âgées », a expliqué, par communiqué, Ranjit Atwal, directeur de recherche chez Gartner.

La prochaine décennie devrait voir les enceintes connectées APV se déployer dans le secteur du commerce de détail afin de notamment permettre le magasinage par la voix.

Lire aussi :

Téléphones connectés : une interaction sur cinq via un APV d’ici 2019

Samsung lance Bixby, son assistant vocal

Un robot conversationnel pour L’Oréal

Articles connexes

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Projet de l’INRS en intelligence artificielle appliquée à l’exploration minière

Un projet d’adaptation d’architectures et de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage des machines à l’exploration minière a obtenu un financement public de 379 000 dollars.

Gestion d’actifs miniers : Beap acquise par Norda Stelo

Beap est une entreprise basée à Québec qui se spécialise en technologies basées sur l’intelligence artificielle, tandis que Norda Stelo est une entreprise d’ingénierie et de gestion d’actifs aussi basée à Québec.

Mila et IBM unissent leurs forces pour faire progresser l’IA

L’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) vient d’établir un partenariat avec IBM afin d’accélérer la progression de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage machine.

L’industrie des technologies toujours en croissance au Canada

L’association sans but lucratif Computing Technology Industry Association (CompTIA) a publié son rapport annuel sur la taille et la portée de l'industrie des technologies et de ses travailleurs au Canada.