Elon Musk conclut officiellement son acquisition de Twitter

Elon Musk a officiellement pris possession de Twitter, licenciant immédiatement Parag Agrawal, qui avait succédé au cofondateur Jack Dorsey en tant que PDG de Twitter. 

Suite à l’acquisition pour 44 milliards de dollars américains jeudi, Musk a tweeté « L’oiseau est libéré », suggérant que la plate-forme aura désormais moins de limites sur le contenu, ce que Musk envisage depuis un certain temps déjà. Cependant, il a ajouté qu’il voulait empêcher la plate-forme de devenir une chambre d’écho pour la haine et la division, a rapporté Reuters.

Musk a également licencié le directeur financier Ned Segal, Vijaya Gadde, chef des politiques d’entreprise, Sean Edgett, chef du contentieux et la directrice de la clientèle Sarah Personette.

Selon The Verge, les dirigeants ont reçu des primes de départ importantes : Agrawal aurait reçu 38,7 millions de dollars, Segal 25,4 millions de dollars, Gadde 12,5 millions de dollars et Personette, qui a tweeté hier à quel point elle était excitée par la prise de contrôle de Musk, aurait reçu 11,2 millions de dollars.

En ce qui concerne la refonte de la plate-forme, Musk a déclaré qu’il souhaitait « vaincre » les robots pourrielleurs (« spambots ») sur Twitter et rendre publics les algorithmes qui déterminent la manière dont le contenu est présenté à ses utilisateurs. Cependant, le PDG de Tesla a donné peu de détails sur la manière dont il réalisera tout cela ou sur qui dirigera l’entreprise. Il a par ailleurs annoncé son intention de supprimer des emplois.

Musk a également déclaré qu’il n’avait pas acheté Twitter pour gagner plus d’argent, mais « pour essayer d’aider l’humanité, que j’aime ». Il aurait toutefois proposé des idées pour réduire les coûts et augmenter les revenus. Les gouvernements et les entreprises pourraient se voir facturer un montant minimal pour utiliser la plate-forme, et il pourrait y avoir des suppressions d’emplois sur la table pour améliorer les résultats de l’entreprise.

Certains des employés actuels de Twitter ont critiqué les plans de Musk pour la plate-forme, les qualifiant « d’incohérents » et manquant de détails.

On s’attend à ce que Musk partage plus d’informations sur ses projets pour Twitter avec les employés ce vendredi.

Plus de détails à venir.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Samira Balsara
Samira Balsara
Samira est rédactrice pour IT World Canada. Elle poursuit actuellement des études en journalisme à la Toronto Metropolitan University (anciennement Ryerson) et espère devenir présentatrice de nouvelles ou rédiger des profils journalistiques. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

Novipro fait l’acquisition de la Torontoise Blair Technology Solutions

Le Groupe Novipro, un consolidateur de fournisseurs en solutions TI de Montréal, vient de conclure l’acquisition de Blair Technology Solutions inc., un fournisseur de solutions TI basé à Toronto depuis 26 ans. 

Balado Hashtag Tendances, 17 novembre 2022 — Jeff Bezos donne son argent, des puces champignons, licencié par Meta en arrivant au Canada et le...

Cette semaine : Jeff Bezos prévoit donner tout son argent, des puces faites de champignons, un employé licencié par Meta après être déménagé au Canada et les plus petits joueurs profitent du chaos chez Twitter.

Balado Hashtag Tendances, 10 novembre 2022 — Coupures de personnel chez Twitter et Meta, le jeu sur les téléphones intelligents et fin du plastique...

Cette semaine : Réduction de 50 % du personnel de Twitter, coupures de postes importantes chez Meta, le téléphone intelligent comme plateforme de jeu et élimination du plastique des emballages de Sony.

1Password acquiert Passage, un fournisseur d’outils de clé de sécurité basé au Texas

La société canadienne 1Password ajoute un nouvel outil de développement de clé d’accès à sa gamme de produits de gestion de mots de passe d'entreprise.

Les licenciements débutent chez Twitter

Twitter a annoncé hier dans un courriel que les employés sauront plus tard dans la journée s'ils sont licenciés. L'entreprise a temporairement fermé ses bureaux ce matin et coupé l'accès des travailleurs aux systèmes internes.