Élargissement du contrôle biométrique aux frontières du Canada

Les empreintes digitales de détenteurs de visa seront vérifiées systématiquement dans les grands aéroports et cette vérification sera élargie aux frontières terrestres et à d’autres points d’entrée.Aéroport, objets connectés

Le ministère de l’Immigration du Canada affirme que les données biométriques qui seront collectées et vérifiées dans le cadre de son programme de contrôle biométrique incluent les empreintes digitales et une photographie du visage, et que la vérification systématique des empreintes digitales « permet aux agents des services frontaliers de confirmer l’identité d’un voyageur ».

Le fédéral ajoute que ces données biométriques doivent notamment servir au « processus décisionnel en matière d’immigration », ainsi qu’à « identifier les personnes qui présentent un risque pour la sécurité », à « empêcher les criminels connus d’entrer au Canada » et à « décourager ceux qui tentent de venir au Canada sous des prétextes fallacieux ».

Les voyageurs auprès desquels ces renseignements biométriques seront désormais collectés incluent tous les ressortissants étrangers qui demandent un visa de résident temporaire, un permis de travail, un permis d’études et un permis de séjour temporaire (sauf les citoyens des États-Unis), ainsi que tous les demandeurs de résidence permanente.

Jusqu’à maintenant, ces données étaient recueillies auprès des demandeurs d’asile, des réfugiés candidats à une réinstallation depuis l’étranger, des personnes visées par une mesure de renvoi et des résidents temporaires qui proviennent de 30 pays.

Un partage accru de données biométriques serait prévu entre le Canada et les États-Unis, ainsi qu’un échange automatisé de données biométriques avec l’Australie, le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande.

Lire aussi :

Détecteur de mensonge testé pour les aéroports et les frontières

Horloge biométrique de pointage chez Air Canada

Un milliard de revenus en gestuelle et biométrie d’ici 2019

Articles connexes

Le gouvernement du Canada lance la Stratégie quantique nationale

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait aujourd’hui la Stratégie quantique nationale, qui façonnera l'avenir des technologies quantiques au pays et contribuera à la création de milliers d'emplois. Assortie d'un investissement de 360 millions de dollars annoncé dans le budget de 2021, la stratégie consolidera le leadership mondial du Canada en recherche quantique et favorisera la croissance des entreprises, le perfectionnement des technologies et le développement des talents au pays.

Le gouvernement canadien annonce un modèle de travail hybride pour la fonction publique fédérale

À compter de l'an prochain, les Canadiens travaillant pour la fonction publique fédérale devront passer au moins deux ou trois jours par semaine au bureau, a annoncé jeudi la présidente du Conseil du Trésor, Mona Fortier. 

Le Canada en voie d’atteindre son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse

La ministre du Développement économique rural, Gudie Hutchings, a fait état des progrès rapides réalisés par le gouvernement du Canada vers l'atteinte de son objectif de brancher tous les Canadiens à Internet haute vitesse, quel que soit l'endroit où ils vivent.

Les États-Unis au quatrième rang, le Canada au cinquième sur l’échelle de la cybersécurité

Le Canada se classe au cinquième rang parmi 20 pays pour sa préparation et sa réponse aux menaces de cybersécurité, selon une norme créée par une revue universitaire et un fournisseur de sécurité.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.