Élaborer des règles de confidentialité non appliquées est une perte de temps


Howard Solomon - 28/01/2022

Message aux entreprises pour la Journée de la protection des données : ne vous contentez pas d’écrire des règles de confidentialité, faites-les respecter.

Source :
pinkomelet / Getty

Des entreprises ont des politiques de confidentialité détaillées sur plusieurs pages pour protéger les informations personnelles des clients et des employés. Cependant, si les protocoles ne sont pas appliqués, ils ne valent pas le papier sur lequel ils sont écrits.

C’était le message de Brent Homan, sous-commissaire à la conformité au Commissariat à la protection de la vie privée, dans le cadre de la Journée de la protection des données.

« Bien que nous ayons vu que plusieurs organisations peuvent sembler avoir mis en place un cadre de confidentialité solide, quand elles sont soumises à un examen réglementaire nous constatons plus souvent que nous ne le souhaiterions que le cadre est illusoire », a notamment déclaré Brent Homan.

Le commissaire fédéral à la protection de la vie privée supervise l’application de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), qui couvre les industries sous réglementation fédérale, telles que les banques, les entreprises de télécommunications et les entreprises de transport.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

La confidentialité doit être gérée sans interruption

Organisations sensibilisées à la vie privée pour leur survie

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.