Effets du numérique sur Postes Canada


Dominique Lemoine - 27/11/2017

L’adoption par les consommateurs et les entreprises de moyens numériques pour envoyer et recevoir du courrier préoccupe Postes Canada.Logos de Postes Canada

Postes Canada affirme que le « déclin continu » des volumes de courrier transactionnel s’explique en partie par « l’adoption de solutions de rechange numériques par les consommateurs et les entreprises » et qu’il s’agit pour elle d’un « problème important ».

La Société canadienne des postes, dont l’actionnaire est le gouvernement du Canada, soutient qu’au cours des trois premiers trimestres de 2017 ses volumes de courrier transactionnel ont diminué de 159 millions d’articles (-5,7 %) par rapport à la période correspondante de 2016.

De plus, Postes Canada rapporte une baisse de revenus de 92 millions de dollars dans le secteur du courrier transactionnel, ce qui inclut les lettres, les factures et les relevés.

En plus de son secteur de base, le Groupes d’entreprises de Postes Canada inclut les filiales Les Investissements Purolator, Groupe SCI et Innovapost, de même que les secteurs du marketing direct et des colis. Le secteur des colis connaîtrait une croissance en raison du commerce en ligne.

Un groupe de travail a déposé en mai 2017 un document intitulé « Postes Canada à l’ère du numérique ». Ce groupe incluait notamment l’administratrice Françoise Bertrand, du Québec.

Lire aussi :

Partenariat entre Postes Canada, Thinkwrap et Oracle

Mandat de développement de Postes Canada pour OSF Global Services

Commerce en ligne : seuils hâtifs pour Postes Canada, croissance record au Québec




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+