Échographie portable : Reacts choisie par Philips

La plateforme montréalaise Reacts va être intégrée au système d’échographie portable Lumify de Philips.Reacts, Philips

Un objectif de cette intégration serait de permettre la mise en place d’examens télé-échographiques interactifs en temps réel.

Reacts signifie Remote Education, Augmented Communication, Training and Supervision.

Cette plateforme de collaboration numérique a été lancée par Technologies innovatrices d’imagerie (TII), une entreprise de Montréal qui se spécialise en collaboration à distance dans le domaine de la santé. Elle fait appel à des outils comme la réalité augmentée ou encore la superposition de contenus multimédias interactifs.

Concrètement, l’intégration de Reacts au système Lumify doit procurer la possibilité à des professionnels de la santé, qui réalisent des échographies avec un téléphone multifonction ou une tablette, d’entrer en contact avec un expert partout dans le monde en partageant en direct le flux vidéo de l’échographie portable et celui des caméras qui filment les interlocuteurs.

Ainsi, un praticien peut superviser à distance les examens échographiques réalisés par ses étudiants, un professionnel de la santé a la possibilité de solliciter l’avis d’un collègue, une sage-femme peut collaborer avec un obstétricien situé à des milliers de kilomètres et des paramédics peuvent effectuer un examen échographique dans l’ambulance afin d’accélérer le traitement du patient à son arrivée à la salle d’urgence.

Lire aussi :

Reacts certifiée par le ministère de la Santé

Simulateur intégrant la réalité augmentée pour CAE Santé

Un simulateur médical de CAE Santé livré à Abiomed

Articles connexes

Travail hybride : partenariat entre Microsoft et Rogers

Rogers proposera des applications Teams et des services infonuagiques Azure de Microsoft pour la communication en milieu de travail hybride et 5G.

Alibaba Cloud derrière la diffusion infonuagique des images des Jeux olympiques

Les images en direct des Jeux olympiques de Pékin sont reçues par vingt diffuseurs à travers le monde qui détiennent le droit de les retransmettre par l’entremise de l’infrastructure infonuagique publique du Groupe Alibaba.

Les diffuseurs en ligne visés par un projet de loi fédéral

Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi mis à jour par rapport à des travaux parlementaires de juin 2021 pour « obliger » les diffuseurs en ligne à « payer leur juste part » pour soutenir les créateurs et les producteurs d'ici.

La curiosité a la cote auprès d’employeurs

Être curieux rapporte et des employeurs en prennent note, selon un rapport de l’entreprise SAS.

KPMG : un audit AWS en toute confiance

Après un incident de sécurité en 2018, une société spécialisée en finance a approché KPMG pour obtenir des conseils sur la façon de renforcer sa cybersécurité dans différents domaines.