Du financement fédéral pour l’optique et photonique

L’INO obtient un renouvellement de son financement de base de 50 millions de dollars pour les cinq prochaines années.Logo de l'Institut national d'optique (INO)

L’Institut national d’optique (INO), qui est un centre de recherche et développement en hautes technologies basé à Québec, soutient sur la base d’une étude Deloitte contribuer à hauteur de 344 millions de dollars par année au produit intérieur brut (PIB) du Canada, ainsi qu’à la création ou à la consolidation de 4 013 emplois à temps plein.

L’INO mentionne que ces retombées économiques seraient reliées à son rôle de « levier économique » à travers les technologies qu’il développe. De plus, l’INO ajoute avoir trente entreprises essaimées à son actif.

Le montant du fédéral doit être appliqué au plan de l’INO pour la période 2016-2021, qui prévoit des développements en matière de photonique imprimable et de photonique sur silicium, ainsi que la poursuite de l’offre de technologies de productivité aux industriels du Canada, notamment dans les domaines manufacturier, biomédical et du transport par pipelines.

Lire aussi:

General Electric promeut des pipelines numériques

L’INO vise une photonique plus avancée et le Canada

Partenariat Chine-Québec en affichage sur écran plat

Articles connexes

Amazon supprimera 18 000 emplois

Les difficultés dans le secteur des technologies aux États-Unis se poursuivent alors que Amazon, le géant du commerce électronique, annonçait hier soir que c'est finalement « un peu plus de 18 000 » emplois qui seront supprimés.

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

La NSA exhorte les développeurs à passer à des langages à mémoire sécurisée

Les développeurs d'applications peuvent réduire les chances que leur code comporte des vulnérabilités de mémoire en passant à un langage moderne, déclare la National Security Agency (NSA) des États-Unis.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.