Du financement de la BDC pour GHGSat


Dominique Lemoine - 23/04/2018

GHGSat fait partie de quatre entreprises de technologies qui se partagent un financement total de 40 millions de dollars.

GHGSat

Image : GHGSat

Banque de développement du Canada (BDC) affirme que GHGSat est une entreprise de Montréal qui a lancé en juin 2016 un satellite de mesure des émissions de gaz à effet de serre (CO2 et CH4) et qu’elle l’utilise pour « fournir des données et des services de surveillance des émissions de gaz à effet de serre » dans le monde.

BDC soutient que ce montant de 40 millions de dollars est le premier d’une enveloppe de 700 millions de dollars sur cinq ans, qui auraient été réservés par le palier administratif fédéral pour financer des entreprises du secteur des technologies dites « propres ».

Le financement viserait la croissance et le renforcement de la position des entreprises financées dans leur marché respectif et sur les marchés mondiaux, ainsi que des difficultés de financement rencontrées.

Selon BDC, GHGSat planifierait « bâtir une constellation de satellites ».

Les trois autres entreprises qui partagent ce montant de 40 millions de dollars avec GHGSat sont Ensyn Technologies (Ottawa), GreenMantra (Brantford) et Enlighten Innovations (Calgary).

Lire aussi :

Un satellite canadien mesurant les GES serait prêt à être lancé

Satellites: À propos de GHGSat et du consortium

Satellites: Du financement du fédéral pour GHGSat




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+