Données envoyées au Chinois Tencent : Apple sous les feux de la critique


Fanny Bourel - 21/10/2019

Apple est critiquée pour avoir transmis des données Web, y compris des adresses IP d’utilisateurs, depuis environ deux ans à l’entreprise chinoise Tencent, a rapporté Bloomberg.

Image : Shutterstock

Une fonctionnalité anti-hammeçonnage, présente sur les iPhone et les iPad, envoie des informations pour vérifier si le site que l’utilisateur souhaite visiter n’est pas frauduleux ou malveillant.

Les bases de données d’adresses de sites présentant une menace sont gérées par Google, mais aussi par Tencent, une entreprise réputée proche du Parti communiste chinois.

Les deux bases de données peuvent accéder à l’adresse IP de l’utilisateur, donc potentiellement à sa position géographique, ce qui pose des risques de violation de la vie privée des détenteurs d’iPhone et d’iPad.

Si Apple fait appel aux listes de Google depuis 2008, le recours au système chinois a débuté en 2017.

« Les utilisateurs devraient être informés de ces changements avant qu’Apple ne les adoptent, demandant ainsi à ses millions de clients de lui faire confiance », a expliqué, dans un billet de blogue, Matthew Green, cryptographe et professeur à l’Université Johns Hopkins.

Apple a répondu à la polémique en publiant un communiqué précisant que son option anti-hammeçonnage peut être désactivée à tout moment.L’entreprise affirme avoir recours à la base de données de Tencent uniquement pour les appareils qui sont utilisés en Chine continentale, où on interdit l’utilisation de Google.

Lire aussi :

WeChat aurait enfreint la loi électorale du Canada

Apple modifie l’algorithme du moteur de recherche de l’App Store

iPhone : Apple fera appel à un fabricant d’écrans chinois

Apple riposte aux accusations de pratiques anticoncurrentielles




Tags: , , , , , , , , , , , ,