Divertissement : 48 % des ménages abonnés à une plateforme payante


Fanny Bourel - 29/01/2018

Près de huit Québécois sur dix ont visionné du contenu vidéo en ligne l’an dernier et presque la moitié des foyers sont abonnés à une plateforme payante de divertissement en ligne, selon l’enquête NETendances réalisée par le Cefrio.Télévision, télé, tv

Le nombre de ménages abonnés à Netflix, à Club illico ou à Extra Tou.tv a augmenté de 12 points de pourcentage en un an. En moyenne, ils ont passé 4,6 heures par semaine à utiliser ces services, contre une moyenne de 3,6 heures pour les Québécois regardant des plateformes gratuites comme YouTube.

Netflix arrive en tête avec 30 % des ménages abonnés à ce service américain, contre 21 % en 2016, suivi par Club illico, qui est passé de 13 à 17 % en un an, ainsi que par Extra Tou.tv, qui gagne un point pour atteindre 5 % des parts de marché.

Le visionnement et le téléchargement d’émissions, de séries ou de films payants est en hausse. Un tiers des Québécois s’y sont adonnés l’an dernier, contre 22 % en 2016. La proportion grimpe même à 56 % chez les 18-34 ans. Le Cefrio a aussi observé une croissance des dépenses en divertissement en ligne, puisque 57 % des adultes ayant acheté du contenu vidéo en ligne auraient déboursé entre 10 $ et 49 $ par mois, contre 38 % l’année précédente.

Lire aussi :

Un quart des jeunes regardent la télévision sur internet

Télévision IP : partenariat entre Vidéotron et Comcast

Netflix peut se passer de la neutralité d’Internet




Tags: , , , , , , , , , , ,