Divertissement : 48 % des ménages abonnés à une plateforme payante

Près de huit Québécois sur dix ont visionné du contenu vidéo en ligne l’an dernier et presque la moitié des foyers sont abonnés à une plateforme payante de divertissement en ligne, selon l’enquête NETendances réalisée par le Cefrio.Télévision, télé, tv

Le nombre de ménages abonnés à Netflix, à Club illico ou à Extra Tou.tv a augmenté de 12 points de pourcentage en un an. En moyenne, ils ont passé 4,6 heures par semaine à utiliser ces services, contre une moyenne de 3,6 heures pour les Québécois regardant des plateformes gratuites comme YouTube.

Netflix arrive en tête avec 30 % des ménages abonnés à ce service américain, contre 21 % en 2016, suivi par Club illico, qui est passé de 13 à 17 % en un an, ainsi que par Extra Tou.tv, qui gagne un point pour atteindre 5 % des parts de marché.

Le visionnement et le téléchargement d’émissions, de séries ou de films payants est en hausse. Un tiers des Québécois s’y sont adonnés l’an dernier, contre 22 % en 2016. La proportion grimpe même à 56 % chez les 18-34 ans. Le Cefrio a aussi observé une croissance des dépenses en divertissement en ligne, puisque 57 % des adultes ayant acheté du contenu vidéo en ligne auraient déboursé entre 10 $ et 49 $ par mois, contre 38 % l’année précédente.

Lire aussi :

Un quart des jeunes regardent la télévision sur internet

Télévision IP : partenariat entre Vidéotron et Comcast

Netflix peut se passer de la neutralité d’Internet

Articles connexes

Baisse de l’usage du Français pour naviguer sur l’Internet au Québec

Une enquête NETendances publiée aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval révèle que près des deux tiers des adultes québécois (64 %) utilisent le plus souvent la langue française pour naviguer sur l’Internet. Cela constitue une baisse significative de quelque 12 points de pourcentage par rapport à la dernière enquête réalisée en 2020.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

L’identité numérique peu connue des Québécois

Une enquête NETendances rendue publique aujourd'hui par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que moins de la moitié des internautes québécois connaissent les concepts d'identité numérique (44 %) et de portefeuille numérique gouvernemental (45 %).

Amazon privilégié aux sites des marchands du Québec

Les sites Web ou applications mobiles des marchands du Québec sont utilisés par 19 % des cyberacheteurs du Québec, par rapport à 48 % pour le site Web d’Amazon et son application mobile, selon une enquête NETendances 2021.

Alibaba Cloud derrière la diffusion infonuagique des images des Jeux olympiques

Les images en direct des Jeux olympiques de Pékin sont reçues par vingt diffuseurs à travers le monde qui détiennent le droit de les retransmettre par l’entremise de l’infrastructure infonuagique publique du Groupe Alibaba.