Votre flux sur Twitter ne cesse de gazouiller, les publications technologiques examinent chacune des rumeurs au microscope et votre bande passante s’embourbe à cause du nombre de personnes connectées à la diffusion en continu. C’est le moment de l’année pour le lancement des dernières nouveautés technologiques et vous êtes emporté malgré vous par toute la publicité tapageuse qui l’entoure. Vous réalisez ensuite que vous vivez au Canada, et que ces produits ne seront disponibles chez votre détaillant que dans plusieurs semaines ou plusieurs mois – voire jamais. Comme nous le rappelle le plus récent lancement de produits chez Amazon, le marché canadien est souvent laissé pour compte lorsqu’il s’agit des dernières nouveautés. Voici quelques produits et services qui ne sont toujours pas accessibles aux Canadiens.

slide 0


Le Kindle Fire d’Amazon

Lancée le 28 septembre à New York par le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, la première tablette à caractéristiques complètes d’Amazon fonctionne avec le système d’exploitation Android, est munie d’un écran de 7 pouces et d’un processeur bicœur cadencé à 1 GHz. Elle est aussi équipée des services d’infonuagique d’Amazon, tels que la livraison de fichiers MP3 et de vidéos. à seulement 199 $, les Américains peuvent dès maintenant réserver leur appareil, dont la livraison débutera le 15 novembre. Quant aux Canadiens qui désirent se procurer la tablette, ils devront s’armer de patience, car aucune date de disponibilité n’a été annoncée.

slide 1

Le Kindle Touch d’Amazon

Il n’y a pas que le Kindle Fire qui se fait attendre au Canada. Les amateurs de lecteurs de livres numériques avec affichage à l’encre électronique s’intéresseront peut-être davantage au Kindle Touch à 99 $ (prix promotionnel; prix courant : 139 $). Cet appareil tactile multipoint promet une durée d’autonomie de la pile de deux mois et assez de mémoire pour stocker 3000 titres. Sa distribution aux États-Unis commencera le 21 novembre, mais aucune date de distribution n’a été annoncée pour le Canada. Cependant, les Canadiens peuvent se procurer le modèle de base à 79 $ US (prix promotionnel; prix courant : 109 $). Le nouveau Kindle ne comporte pas de clavier, ce qui le rend plus compact.

slide 2

Bonne sélection chez Netflix

Quand Netflix est devenu disponible sur les ordinateurs, les tablettes et les consoles de jeu au Canada en septembre 2010, c’était comme si nous sortions de notre prison numérique, jusqu’à ce que nous nous rendions compte que les contrats de licence nous empêchaient d’avoir accès au meilleur contenu, disponible uniquement aux États-Unis. Les abonnés canadiens de Netflix ne peuvent pas télécharger la série de films Harry Potter, alors que les Américains peuvent y accéder instantanément n’importe quand, et ce, même si nous payons le même prix mensuel de 7,99 $ qu’eux pour accéder au service. Il faut dire que depuis, Netflix a réussi à négocier des contrats de licence pour le Canada et a considérablement amélioré son offre.

slide 3

Google Voice

Les Américains peuvent ouvrir gratuitement un compte Google Voice et ainsi obtenir un seul numéro de téléphone permettant de les joindre n’importe où : à la maison, au bureau ou sur leur cellulaire. Le service offre la messagerie vocale accessible en ligne et la transcription automatique des messages vocaux, en plus d’offrir les appels et la messagerie texte gratuits aux États-Unis et au Canada, ainsi que des tarifs avantageux partout ailleurs. Il est aussi possible d’obtenir des applications mobiles permettant aux utilisateurs d’intégrer le tout à leur téléphone intelligent. Mais au Canada, le service n’est pas encore officiellement disponible, bien que certains blogues proposent des façons de contourner ces difficultés en s’inscrivant au service à l’aide d’un site mandataire pour donner l’impression que l’adresse IP est située aux États-Unis.

slide 4

Les téléphones intelligents 4G

Au Canada, plusieurs fournisseurs de services proposent maintenant des plans sur réseaux 4G et ont démarré leurs nouvelles tours de transmission pour nous offrir ces appareils. Mais aux États-Unis, Sprint a une longueur d’avance et peut offrir des téléphones intelligents plus puissants. Par exemple le Motorola Photon, téléphone de 4,3 pouces tournant sous Android et muni de deux appareils photo (dont un de 8 mégapixels), d’un processeur bicœur de 1 GHz, de 1 Go de mémoire vive et 16 Go de mémoire interne. Néanmoins, plusieurs modèles de téléphones intelligents semblables sont disponibles au Canada.

slide 5

La webradio Pandora

Pandora, disponible aux États-Unis depuis janvier 2000, compte 80 millions d’utilisateurs et est devenue une société ouverte cotée à la bourse de New York plus tôt cette année. Cependant, des problèmes de licences empêchent les Canadiens d’écouter ses services de lecture en continu personnalisés. Ce qui veut dire que les Canadiens ne peuvent pas se procurer non plus les applications mobiles de Pandora pour téléphones intelligents iPhone, Android et BlackBerry. D’autres services de webradio sont néanmoins accessibles aux Canadiens, y compris Slacker et Rdio. Pandora se dit « très désolée » de ne pouvoir offrir ses services aux Canadiens qui se rendent sur son site Web et offre de vous informer par courriel de tout changement dans la situation.

slide 6

Hulu

Aux Américains qui désirent regarder des émissions de télévision en ligne, Hulu offre un guichet unique. On y offre de tout, depuis Alf jusqu’à Yu-Gi-Oh! On peut y écouter le dernier épisode de The Office ou sélectionner une émission dans un catalogue de films et de séries télévisées réalisés au cours des dernières décennies. En résumé, un site rêvé pour les téléphages. Les Canadiens peuvent regarder des émissions de télévision diffusées en continu à partir d’autres sites, comme celui de Rogers sur demande en ligne, le site Web de CTV et les sites de nombreux autres télédiffuseurs. Mais le plus important site du point de vue du contenu n’est toujours pas accessible de ce côté-ci de la frontière. Hulu est déterminé à offrir son contenu à l’échelle mondiale et tente d’obtenir des droits de diffusion en continu internationaux. Il offre aussi de vous tenir au courant par courriel.

slide 7

Spotify

Semblable à Pandora, le site britannique Spotify offre la diffusion de musique en continu sur Internet. Avec des millions de pièces musicales disponibles, Spotify propose de remplacer votre bibliothèque musicale personnelle. Spotify comporte une multitude de fonctions d’accès aux médias sociaux, vous permettant de vanter à tous vos amis votre don pour la création de listes musicales. Cependant, les Canadiens n’ont pas accès au service, même s’il a franchi l’océan cette année pour atteindre les États-Unis.

slide 8

Les nouveautés d’Apple

Bien que les Canadiens finissent par pouvoir se procurer les dernières nouveautés d’Apple, ils ne peuvent le faire que plusieurs semaines après leur lancement aux États-Unis. Pour cette raison, les vrais enthousiastes canadiens se précipitent de l’autre côté de la frontière vers leur boutique Apple la plus proche, prêts à débourser une jolie somme afin d’être les premiers parmi leurs amis à revenir avec la célèbre petite boîte blanche.

slide 9


Article précédentIBM 100 1
Article suivantGartner-CIO
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.