Deux millions de sites Internet .CA

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a annoncé aujourd’hui qu’elle a atteint la barre des deux millions de noms de domaines Internet .CA enregistrés.

Selon l’organisation, cela démontre que le nombre de Canadiens qui adoptent les noms de domaine .CA à des fins personnelles et professionnelles augmente rapidement : « En effet, 21 années se sont écoulées avant qu’un premier million de noms de domaine aient été enregistrés et l’enregistrement du second million s’est produit en 4 ans seulement », a révélé l’ACEI.

Il a fallu 21 ans pour atteindre un million de noms de domaine .CA et seulement quatre années de plus pour franchir la barre des deux millions.

Créé en 1987 par un groupe de bénévoles de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), le domaine .CA a été transféré à l’ACEI en 2000. En 1988, l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard a enregistré le premier nom de domaine .CA, soit upei.ca.

C’est Leora Rissin, enseignante à la retraite de Toronto, en Ontario, qui a enregistré le deux millionième nom de domaine .CA, algonquinhouse.ca. Elle l’utilisera pour faire la promotion de sa nouvelle petite entreprise, un gîte situé à proximité de High Park.

« Le .CA, c’est le drapeau canadien sur le sac à dos numérique. Sur Internet, il représente le Canada, et la recherche démontre que les Canadiennes et les Canadiens préfèrent les sites .CA pour y faire leurs transactions bancaires et leurs achats ainsi que pour y lire les nouvelles. Il n’est donc pas surprenant que nos chiffres continuent de grimper », explique M. Byron Holland, président et chef de la direction de l’ACEI, dans un communiqué.

D’après l’ACEI, le .CA se classe quatrième au rang des registres de noms de domaine Internet qui connaissent la plus forte croissance et quatorzième en importance par rapport aux noms de domaine particuliers à des pays.

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet est un organisme sans but lucratif qui gère le registre des noms de domaine .CA du Canada, élabore et met en œuvre des politiques à l’appui de la communauté Internet canadienne et représente le registre .CA sur le plan international.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

L’ACEI annonce une protection hors réseau pour son pare-feu DNS

L'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a annoncé une nouvelle extension pour son service de pare-feu DNS. Celui-ci inclut désormais une protection hors réseau pour les utilisateurs qui ne sont pas connectés à leurs réseaux d'entreprise.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

Plateforme de réservation et d’enchères de domaines Internet sur le point d’expirer

Hébergement Web Canada dit lancer une plateforme qui permet de réserver des domaines Internet canadiens avant qu’ils ne redeviennent disponibles pour le grand public.

Numérique : trois projets d’organisations du Québec financés par l’ACEI

Communautique, Option consommateurs et l'Université du Québec à Montréal sont les organismes bénéficiaires québécois 2019 du programme fédéral d'investissement communautaire de l'ACEI.

Internet : vouloir les avantages sans les inconvénients

Si les Canadiens affirment se soucier de la protection de leurs données personnelles, un rapport, dévoilé la semaine dernière par l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), révèle des contradictions dans les comportements des Canadiens et leur méconnaissance d’aspects importants relatifs Internet.