Deux acquisitions pour Haivision

Haivision Network Video acquiert les entreprises KulaByte du Texas et MontiVision Imaging Technologies d’Allemagne. L’entreprise de Montréal regroupe les solutions de ces entreprises dans une division nommée Média Internet.

L’entreprise Haivision Network Video de Montréal, qui est spécialisée en technologies de transfert en continu, de gestion et de distribution de vidéo à protocole IP et de médias interactifs dans plusieurs secteurs verticaux, a fait l’acquisition de l’entreprise Kulabyte.

Kulabyte, qui est situé à San Marcos au Texas, est spécialisée en serveurs et en logiciels d’encodage et de transcodage en direct au moyen du format de compression vidéo H.264, par le biais de l’informatique en nuage ou d’un serveur autonome. Les solutions de cette entreprise, qui sont portatives ou fixes, peuvent transmettre du contenu haute définition vers diverses plateformes, par le biais du format Flash ou du format HLS (HTTP Live Streaming en anglais, pour les appareils mobiles d’Apple).

Haivision – qui a porté le nom de Hajtek Vision avant mai 2004 – a également acheté MountVision Imaging Technologies, un partenaire en développement de Kulabyte qui est situé à Breiholz en Allemagne. Cette entreprise commercialisait un environnement de développement, fondé sur la technologie DirectShow de Microsoft, qui sert à l’établissement de solutions média dans divers domaines, dont ceux de la surveillance, de l’acquisition vidéo et de l’imagerie médicale.

Haivision Network Video a établi la division Média Internet qui regroupera les produits provenant de ces acquisitions. Chafye Nemri, qui était déjà le vice-président exécutif responsable des opérations chez Haivision, sera le vice-président exécutif de cette nouvelle division, alors que l’ancien président-directeur général de Kulabyte Peter Forman en sera le vice-président et le responsable du développement des services d’informatique en nuage.

En novembre 2010, Haivision a fait l’acquisition de CS Software Holdings, une entreprise de Beaverton en Oregon qui était spécialisée en solutions d’affichage numérique. En 2007, l’entreprise montréalaise a fait l’acquisition de Video Furnace, une entreprise de Canton au Massachusetts qui développait des solutions logicielles de livraison de contenu vidéo au moyen du protocole IP.

Pour consulter l’édition numérique du magazine de juin de Direction informatique, cliquez ici

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

OSF Digital acquiert l’américaine Aarin Inc.

OSF Digital, une société ayant son siège social à Québec qui oeuvre dans le domaine du commerce et de la transformation numérique, annonçait récemment avoir fait l’acquisition de l’entreprise américaine Aarin Inc. Il s’agit pour la société de la deuxième acquisition d’une entreprise américaine cette année.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.