Desjardins : protection permanente pour tous les membres


Catherine Morin - 16/07/2019

Le Mouvement Desjardins offre une nouvelle mesure de protection permanente pour l’ensemble de ses membres.

complexe_desjardins

Image : Getty

Dans la tourmente à la suite du vol massif de données personnelles en juin, Desjardins a annoncé lundi la mise en place d’une protection numérique à vie contre le vol d’identité et la fraude pour tous ses membres.

Le président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a expliqué par communiqué que cette protection s’applique automatiquement à tous les membres, qu’ils fassent partie ou non des victimes de la fuite de données.

Les nouvelles mesures, entièrement développées par le groupe financier, comprennent notamment un service d’accompagnement personnalisé effectué par des avocats en cas de vol d’identité. Desjardins offrira aussi jusqu’à 50 000 $ pour couvrir les dépenses associées à ce type de fraude, comme une perte de salaire ou des frais pour l’obtention de documents notariés.

L’institution maintient aussi son service de remboursement en cas de transactions non autorisées.

Desjardins avait déjà mis en place un forfait de surveillance de crédit assuré par la société Equifax pour protéger les victimes du vol de données, mais des difficultés techniques ont ralenti le processus d’inscription à ce service au cours des dernières semaines.

Soulignant que seulement environ 13 % des membres touchés ont activé leur forfait de surveillance jusqu’à maintenant, Guy Cormier a admis que cette solution s’avérait insuffisante.

Il invite tout de même les victimes de la fuite de données à poursuivre leurs démarches d’inscription au forfait d’Equifax afin de recevoir régulièrement des alertes concernant des opérations douteuses dans leurs comptes.

La Commission d’accès à l’information du Québec et le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada enquêtent pour déterminer si le groupe financier a respecté les lois sur la protection de renseignements personnels des paliers provincial et fédéral.

Rappelons que le 20 juin, Desjardins avait annoncé qu’un employé avait dérobé les informations de 2,7 millions de membres particuliers et de 137 000 entreprises.

Lire aussi :

Fuite de données : enquête sur l’affaire Desjardins

Desjardins : lancement des mesures complémentaires

Fuite de données chez Desjardins : l’institution aussi responsable?




Tags: , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique