Des travailleurs des TIC sont satisfaits au travail


Jean-François Ferland - 30/03/2007

Deux types d’emplois reliés au secteur des technologies de l’information et des communications font partie d’un top 20 des emplois les plus satisfaisants, selon un sondage commandé par Workopolis.

Workopolis, qui exploite des solutions de recrutement et de recherche d’emploi par Internet, a publié les résultats d’un sondage portant sur la satisfaction des travailleurs canadiens envers leur boulot. L’enquête a été effectuée par la firme Northstar Research Partners, au moyen d’un sondage en ligne complété par 8 750 travailleurs âgés de 18 ans et plus.

Ainsi, les programmeurs informatiques ont obtenu le 14e rang en matière de satisfaction au travail, tandis que les concepteurs et les développeurs Web ont obtenu le 16e rang. Les spécialistes en TI et les informaticiens ont récolté le 41e rang du sondage, dont les 56 premiers rangs ont été rendus publics.

En fonction d’un calcul de l’importance dérivée de onze facteurs, les trois facteurs les plus déterminants de la satisfaction au travail, ont été la culture organisationnelle, l’opportunité d’utiliser ses compétences et l’opportunité de développement professionnel. La rémunération, la flexibilité des heures de travail et le niveau de stress ont été les facteurs les moins déterminants.

Les programmeurs ont manifesté leur appréciation de l’occasion d’être créatif et de la culture organisationnelle. Les concepteurs et les développeurs Web, de leur côté, ont indiqué qu’ils aimaient la culture organisationnelle et l’occasion d’utiliser leurs compétences.

À propos des bons côtés de leur emploi actuel, 28 % des répondants ont dit apprécier la flexibilité des heures de travail, 24 % l’environnement de travail et 20 % les conditions de rémunération.

À l’opposé, 36 % ont dit qu’ils apprécieraient une amélioration de la rémunération, un pourcentage qui monte à 41 % chez les répondants âgés de 18 à 24 ans. 12 % ont dit qu’ils aimeraient avoir des occasions d’avancement, et 9 % ont mentionné qu’ils aimeraient y vivre moins de stress.

Les chefs de la direction, les chefs des services financiers et les présidents figurent en tête de la liste du sondage, devant les enseignants et les tuteurs qui ont obtenu le deuxième rang et devant les professionnels en ressources humaines qui sont au troisième rang.

Les rédacteurs et les journalistes ont obtenu le douzième rang… Pas si mal, quand même!




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+