Des nouvelles de Groupe Créatech, DMR, 5N Plus, NAV Canada


Jean-François Ferland - 10/03/2010

Partenariat français chez Groupe Créatech
Mandats au Québec et en France chez DMR
Contrat d’approvisionnement chez 5N Plus
Mandats anglais et australien pour NAV Canada

Partenariat français chez Groupe Créatech

La firme Groupe Créatech de Montréal, qui est spécialisée en optimisation des processus d’affaires et en intégration des technologies de l’information, a établi un partenariat de développement de marché avec Ortems, un éditeur français de solutions de planification et d’ordonnancement pour des environnements manufacturiers complexes.

Le partenariat entre Groupe Créatech, une filiale de Bell Canada, et l’éditeur Ortems, de Limonest en France, vise l’offre des solutions d’Ortems aux entreprises manufacturières canadiennes dans des créneaux comme ceux des fournitures d’entretien, de réparation et d’exploitation, de l’aérospatiale et de la défense et de la pharmaceutique.

Mandats au Québec et en France chez DMR

La firme de services-conseils Groupe DMR, de Québec, oeuvre depuis août 2009, au seul de la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurance (CARRA) au gouvernement du Québec, à l’implantation de la version 1.2 du système de gestion des ressources humaines (SGR2). DMR prévoit terminer cette implantation à la CARRA en novembre prochain. SGR2 est la deuxième phase, d’une série de sept implantations, de la Solution d’affaires en gestion intégrée des ressources du gouvernement du Québec. Cette dernière solution est mieux connue sous l’acronyme SAGIR.

Également, DMR a amorcé en décembre 2009 une participation à la mise en place d’un centre de services partagés des infrastructures informatiques à l’institution financière française La Société Générale . Le mandat, qui a trait à la convergence et l’intégration des processus de gestion des services en technologies de l’information, vise notamment la centralisation de contrats de fournisseurs, la gestion des niveaux de services selon les pratiques ITIL et l’implantation et l’exploitation de trois bureaux de projets.

Ce contrat d’une valeur de 1,2 M$ doit prendre fin cette année, mais des mandats additionnels pourraient procurer du travail à DMR à la Société Générale jusqu’en 2013.

Contrat d’approvisionnement chez 5N Plus

5N Plus de Montréal, qui produit et recycle des métaux et des sels destinés à des applications électroniques, a établi par le biais de sa filiale Firebird Technologies un contrat d’approvisionnement avec Teck Metals, une filiale de l’entreprise Teck Resources de Vancouver.

Ce contrat d’approvisionnement à long terme vise l’obtention par 5N Plus de germanium et d’indium, dans le but d’une transformation en produits à valeur ajoutée, dont des produits semi-finis voués à des applications en optique et des substrats semiconducteurs.

Teck Resources était le fournisseur des métaux qui ont servi à produire les médailles qui auront été remises aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver en 2010. Ces médailles contiennent des métaux qui ont été extraits de cartes de circuits imprimés en fin de cycle de vie.

Mandats anglais et australien pour NAV Canada

NAV Canada d’Ottawa, qui développe des solutions de gestion de la circulation à l’intention des fournisseurs de services de contrôle aérien, a récemment implanté son système d’affichage amélioré des données de vol EXCDS à l’Aéroport London City en Angleterre. Cet aéroport est le cinquième du Royaume-Uni à recourir à la solution EXCDS, dans le cadre de contrats octroyés à NAV Canada par l’agence gouvernementale National Air Traffic Services qui procède à la la gestion du trafic aérien dans ce pays.

Également, NAV Canada oeuvre à la conception d’une solution intégrée de contrôle de la circulation aérienne pour le compte de Airservices Australia http://www.airservicesaustralia.com/ , l’agence gouvernementale qui gère le trafic aérien en Australie. Cette solution, qui est conçue en collaboration avec le fournisseur américain de systèmes de trafic aérien Sensis Corporation, sera installée en premier lieu dans trois tours de contrôle d’aéroports australiens.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+