Des enchères fédérales du spectre 5G en 2020


Dominique Lemoine - 07/06/2018

Le palier administratif fédéral tiendra en 2020 une vente aux enchères de spectre sans fil pour les réseaux mobiles de cinquième génération.

5G

Image : Getty

Selon La Presse canadienne, les principaux fournisseurs de services sans fil auraient préféré que les enchères du spectre 5G dans la gamme de fréquences de 3,5 gigahertz soient tenues en 2019. Leur argument étant que les fabricants de téléphones développent déjà des appareils compatibles avec les réseaux 5G.

Le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique (ISDE) en a fait l’annonce mercredi au Sommet canadien des télécommunications 2018 à Toronto.

Les mesures rendues publiques en matière de services de télécommunications incluaient aussi la tenue de consultations « pour préparer le Canada à la 5G », une génération de systèmes sans fil qui serait « nécessaire pour appuyer les villes intelligentes, les voitures autonomes et la cybersanté ».

Par ailleurs, le fédéral affirme aussi prévoir une « libération de fréquences de spectre » sur cinq ans, afin de « favoriser la concurrence », ainsi qu’avoir conclu un partenariat pour le développement de la technologie 5G avec le regroupement industriel Encqor (acronyme pour Évolution des services en nuage dans le corridor Québec-Ontario pour la recherche et l’innovation), qui se dit chapeauté par Ericsson, Ciena, Thales, IBM Canada et CGI.

Lire aussi :

Partenariat public-privé en technologies sans fil 5G

Québecor Média obtient quatre licences du spectre SSFE-3

Enchères de spectre : quatre fournisseurs en télécoms se séparent les fréquences




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+