Des contrats militaires pour 115 M$ chez CAE

CAE obtient des contrats militaires d’une valeur d’environ 115 millions de dollars, qui visent la fourniture de systèmes et de services de formation.Logo de CAE

L’entreprise montréalaise CAE, qui développe et commercialise des systèmes de simulation pour les industries de l’aérospatiale, de la défense et de la santé, affirme que ces contrats ont été octroyés par la force aérienne américaine (U.S. Air Force en anglais), l’Aviation royale canadienne et l’armée américaine (U.S. Army en anglais).

Selon CAE, le contrat avec la force aérienne des États-Unis vise la poursuite, pour un deuxième année, de la fourniture de services de formation pour les pilotes et les équipages des aéronefs télépilotés MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper et de l’élaboration de didacticiels.

De son côté, l’Aviation royale canadienne recevra une mise à niveau des systèmes visuels du simulateur d’aéronef CP-140. La solution visuelle comprendra un générateur d’images Medallion-6000 de CAE, un nouveau système de visualisation, une base de données commune et une architecture de corrélation et de mise à jour des données de missions.

De plus, CAE concevra, fabriquera et livrera au cours de l’été 2015 un dispositif synthétique d’entraînement au vol pour les hélicoptères UH-72A Lakota de l’armée des États-Unis.

« Nous continuons l’exécution des programmes existants implantés et nous demeurons encouragés par le pipeline de possibilités d’affaires à l’échelle mondiale qui se présente à nous », soutient CAE.

Articles connexes

Mandat de CGI Federal auprès du DOJ aux États-Unis

CGI Federal devra gérer et maintenir des systèmes informatiques financiers et de gestion de procédures du département de la Justice aux États-Unis.

Carebook obtient un contrat auprès de LifeLabs

L’outil d’évaluation CoreHealth de Technologies Carebook sera utilisé pour fournir des données numériques personnalisées de santé aux utilisateurs du portail MyCareCompass du réseau LifeLabs.

Application et base de données d’approvisionnement alimentaire local pour institutions publiques

Les institutions publiques qui fournissent des services alimentaires, comme des services de cafétéria, pourront utiliser une application web et une base de données pour obtenir des informations au sujet des certifications, de la durabilité, ainsi que de la provenance de leurs achats alimentaires.

La Cour suprême du Canada renforce les clauses de non-responsabilité interentreprises

Créatech, un cabinet-conseil d'intégration de systèmes de gestion intégrés...

Une nouvelle base de données Zoom rendue publique

Une base de données contenant plus de 2300 identifiants et mots de passe d’utilisateurs de Zoom a été récemment partagée par un cybercriminel