Des comités d’éthique dans 63 % des entreprises qui utilisent l’IA


Fanny Bourel - 24/09/2018

Sept entreprises sur dix ayant adopté l’intelligence artificielle (IA) dans le monde forment leurs technologues sur le plan éthique, selon un sondage.

Intelligence artificielle

Image : Getty

De plus, selon le sondage commandé par les entreprises SAS, Accenture Applied Intelligence et Intel, ainsi que réalisé auprès de 305 dirigeants par la firme de recherche Forbes Insights, 63 % des entreprises ayant adopté l’IA ont mis en place des comités d’éthique pour évaluer leur utilisation de l’IA. La proportion grimpe à 73 % chez les 44 entreprises du Canada interrogées.

Au Canada, 55 % des entreprises qui estiment que le déploiement de l’IA au sein de leur organisation est « réussi » ou « très réussi » examinent au moins une fois par semaine leurs activités liées à l’IA. Dans le monde, 74 % des entreprises dites « cheffes de file de l’IA » misent sur un examen hebdomadaire. Pour l’ensemble des entreprises, environ une sur trois déclare évaluer au moins une fois par semaine les résultats de ses actions menées en IA.

L’étude porte aussi sur l’analytique. Près de 80 % des entreprises dites « cheffes de file en IA » disent que l’analytique « joue un rôle important ou central dans les efforts d’IA de leur organisation », contre 50 % au Canada.

Lire aussi :

Projet d’observatoire des impacts sociaux de l’IA

IA : attention aux dérapages éthiques selon Yoshua Bengio et Yann LeCun

Google, Facebook, Amazon, Microsoft et IBM s’allient pour une IA responsable




Tags: , , , ,