Des budgets de sécurité intacts ou réduits en 2015

Malgré une croissance perçue des cybermenaces, des entreprises du Canada ne prévoient pas accroître en 2015 leur budget de sécurité de l’information.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Le cabinet de services aux entreprises Ernst & Young soutient que 92 % des organisations qui ont répondu à l’un de ses sondages annuels auraient affirmé faire face à une augmentation du nombre de cybermenaces qui sont relatives à la sécurité de l’information et des technologies de l’information (TI).

Cependant, 42 % d’entre elles auraient précisé que les montants qu’elles consacrent à la sécurité de l’information demeureront identiques ou qu’ils diminueront en 2015. Et ce, bien que 54 % des organisations répondantes auraient reconnu ne pas être déjà en mesure de détecter une cyberattaque élaborée.

De plus, « les ressources budgétaires ne sont pas le seul obstacle. Un manque de ressources compétentes demeure le principal défi à relever dans la lutte aux cybermenaces pour 57 % des répondantes », explique Ernst & Young.

Ainsi, « pour prendre le dessus sur le cybercrime, les organisations n’ont pas d’autre choix que d’adopter la cybersécurité comme capacité concurrentielle principale. Cela exige de maintenir l’organisation en état d’alerte permanent en ajoutant des capacités avant d’en avoir besoin et en se préparant aux menaces avant qu’elles ne surviennent », recommande Ernst & Young.

Articles connexes

Les organisations devraient utiliser une stratégie de gestion des talents basée sur les compétences

Alors que les leaders technologiques luttent pour attirer les talents, ils doivent créer une organisation adaptative qui développe et applique les connaissances et les compétences pour stimuler la résilience, a révélé une nouvelle étude Forrester 

Fonds de développement des compétences des employés des fournisseurs d’Apple

Apple a créé un fonds de 50 millions de dollars américains de développement des employés de ses fournisseurs, qui élargira leur accès à des opportunités d'apprentissage et de développement de leurs compétences.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.

Début de la phase de conception du Canadarm3 avec des PME d’ici

De petites et moyennes entreprises collaboreront avec MacDonald, Dettwiler and Associates pour développer des technologies émergentes dans le cadre de la conception du Canadarm3, selon l’Agence spatiale canadienne.

La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.