Déménagement du Centech au Planétarium Dow

L’École de technologie supérieure (ÉTS) déménage son centre d’entrepreneuriat technologique dans l’ancien Planétarium Dow.

Centech, ÉTS, Planétarium Dow
Photo : ÉTS

L’ÉTS, qui est une constituante de l’Université du Québec, affirme que les travaux de rénovation et de conversion des prochains locaux de 2000 mètres carrés intérieurs du Centech sont terminés et que le site sera « propice à la recherche et à la cocréation » de « produits à potentiel commercial ».

Les locaux pour les entreprises technologiques en démarrage incluent des bureaux, des aires de création et des espaces communs qui permettront d’entrer en contact avec des étudiants et des chercheurs « à l’affût des tendances technologiques ».

« Nous ajoutons au campus de l’ÉTS un lieu qui deviendra l’épicentre de l’innovation à Montréal avec une capacité de plus de 130 entreprises en démarrage par année », soutient Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS, par voie de communiqué. Les activités de l’ÉTS sont désormais déployées dans douze bâtiments qui sont situés « dans l’axe des rues Peel et Notre-Dame ». Le Planétarium Dow est situé sur la rue Saint-Jacques. L’immeuble a été cédé à l’ÉTS par la Ville de Montréal en 2013. Le Centech a été créé par l’ÉTS en 1996 en tant que « propulseur » et « accélérateur » d’entreprises en démarrage qui se consacrent aux technologies.

L’ÉTS a précisé à Direction informatique que « les entreprises dans le programme Propulsion demeurent au 400 rue Montfort [lieu actuel du Centech] » et que « ce sont les activités du programme Accélération, les formations et les bureaux administratifs du Centech qui déménagent au 1000 rue Saint-Jacques ». Selon l’ÉTS, « ce déménagement permettra d’offrir plus d’espace au 400 rue Montfort pour des entreprises qui dépasseront le stade Accélération et nécessiteront un espace et atelier de travail, leur premier siège social ».

Lire aussi :

Diagnostics cliniques : Saccade mise sur la réalité virtuelle et l’infonuagique

Données urbaines : fusion entre InnoCité et Centech

Robotique industrielle : Mecademic prend son envol

Articles connexes

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Partenariat entre Centech et Bell pour stimuler l’innovation

Bell annonce aujourd'hui un partenariat stratégique de trois ans avec le centre d'innovation montréalais, Centech, un écosystème qui propulse des projets d'innovation et d'entrepreneuriat technologiques issus des sciences et du génie.

Ericsson Canada s’associe à des universités montréalaises pour la recherche sur la durabilité de la 5G

Ericsson Canada annonce un nouveau partenariat de recherche avec des universités montréalaises de premier plan pour développer de nouvelles solutions d'intelligence artificielle (IA) visant à réduire la consommation d'énergie dans les réseaux 5G.

VMware ouvre un nouveau centre de recherche et d’innovation en intelligence artificielle à Montréal

La société d'infonuagique VMware annonçait hier l'ouverture du Centre de recherche et d'innovation VMware Next G-AI à Montréal. 

Lancement du Concours canadien d’innovation technologique de KPMG

Cette année encore, KPMG se lance à la recherche du meilleur entrepreneur canadien en technologie et invite les entreprises en démarrage à se disputer le titre d'innovateur technologique de l'année au pays et avoir l'occasion de compétitionner contre leurs pairs à l'échelle mondiale.